dimanche 16 avril 2017

Pause Lecture: Amelia de Kimberly McCreight.

Amélia

 

La pause lecture du jour est consacrée au tout premier et très réussi roman de Kimberly McCreight, Amelia, un prénom simple qui cache un thriller addictif et passionnant.

           - Résumé -

A New York, Kate élève seule sa fille de quinze ans, Amelia. Très proches, elles n'ont pas de secrets l'une pour l'autre. Jusqu'à ce matin d'octobre, où elle reçoit un appel du lycée qui lui demande de venir de toute urgence. Elle ne reverra plus jamais Amelia: celle-ci a sauté du toit de l'établissement.  Rongée par le chagrin, Kate plonge dans le désespoir et l'incompréhension. Pourquoi une adolescente en apparence si épanouie s'est-elle donné la mort? Mais un jour, Kate reçoit un message anonyme qui remet tout en question: " Amelia n'a pas sauté." Obsédée par cette révélation, elle s'immisce dans la vie privée de sa fille et découvre, à travers les réseaux sociaux, les mails et les sms d'Amelia, une réalité terrible, un véritable monde parallèle qu'elle n'aurait jamais pu imaginer.

          - Ce que j'en pense -

Kimberly McCreight développe son histoire à travers deux points de vue, une sorte de thriller à deux voix, sous forme de journal intime.

D'un côté, le discours de Kate, la mère, s'inscrit dans le présent, il nous permet d'assister à l'annonce du décès d'Amélia et à l'enquête qui en résulte. On se retrouve confronté au fil des pages à l'incompréhension de cette mère face au suicide suspect de sa fille. Non satisfaite du travail de la police, kate va se lancer elle-même dans une investigation qui lui permet de faire son deuil et de s'éloigner de ce sentiment de culpabilité qui la ronge. Culpabilité d'une mère bien trop souvent absente et absorbée par son métier.

De l'autre, on retrouve le récit d'Amelia, le témoignage d'une morte profondément ancré dans le passé. Il nous permet de mieux comprendre les derniers jours de la jeune fille. Une fille brillante et intelligente qui par amour va entrer dans une fraternité et se laisser emporter par ces dérives. Le début du cauchemar pour Amelia.

Dès les premières pages on comprend que cette version du suicide est un peu trop "facile". C'est pourtant une solution qui semble convenir à beaucoup de protagonistes, la police en tête de liste. Seule la détermination de Kate va relancer l'enquête. En tant que lecteur on est tenté d'élaborer des théories, de suivre des pistes, de vouloir trouver le coupable avant de connaître le dénouement (petit défi personnel à chaque fois que j'entame un polar) mais c'est sans compter sur l'imagination fertile de l'auteur qui s'amuse à nous perdre un peu plus à chaque page.

Amelia est un thriller à plusieurs visages où de nombreux thèmes sont évoqués: la perte d'un enfant, le deuil d'une mère, le manque et la culpabilité, les dérives du harcèlement scolaire, l'adolescence, l'amitié et ses trahisons, la pression scolaire, l'engrenage des réseaux sociaux et des blogs. Des thèmes actuels qui inscrivent le roman dans l'air du temps. Il dénonce aussi l'adolescence et ses tourments, ce mal être invisible dont les parents, même s'ils en ont fait l'expérience, ignorent le plus souvent l'existence chez leurs enfants.

Auteur: Kimberly McCreight

Editeur: Livre de poche

Genre: thriller

Parution: août 2016

Pages: 570.

ISBN: 9782253095095.

Prix: 8,60€.

Crédit photo couv - The Lady and the Black Cat - Avril 2017.

Posté par MamzelleMarie à 22:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


samedi 4 mars 2017

Point Lecture: L'homme qui voyait à travers les visages d'Eric-Emmanuel Schmitt.

DSCN7825

Qui parle en nous quand nous parlons?

Peut-être nous ... Peut-être nos parents ...

Peut-être la société ... Peut-être Dieu ...

Sommes-nous l'auteur de nos actes?

L'auteur de notre vie?

Arriverons-nous jamais à la vraie liberté?

- Eric-Emmanuel Schmitt -

 

C'est par cette citation que j'ai choisi de commencer ma petite "chronique littéraire" du jour, consacrée à un auteur que j'affectionne tout particulièrement, Monsieur Eric-Emmanuel Schmitt et à son dernier ouvrage L'homme qui voyait à travers les visages, livre que j'avais déjà succinctement évoqué ici. Cette citation est directement extraite du livre qui nous intéresse aujourd'hui et qui résume assez bien les questionnements soulevés par l'auteur dans ce roman.

          - Résumé -

Une vague d'attentat ensanglante Charleroi. Morts et blessés s'accumulent. On soupçonne des mobiles religieux sous ces actes radicaux. Augustin, jeune stagiaire au journal local, se trouve pris, malgré lui, au coeur des évènements. Pour prouver qu'il n'est pas l'idiot que tout le monde croit, il mène son enquête. Pour cela, il possède un don unique: il voit à travers les visages, percevant autour de chaque personne les êtres minuscules - souvenirs, anges ou démons - qui le motivent ou le hantent. Est-il un fou ? Ou le sage qui déchiffre la folie des autres? Son investigation sur la violence et le sacré va l'amener à la rencontre dont nous rêvons tous ...

          - Ce que j'en pense -

Eric-Emmanuel Schmitt confie les rênes de son histoire à un narrateur, Auguste Trollier, personnage au parcours difficile. Stagiaire au journal local, il est exploité par son patron. Solitaire et sans ressources, il squatte chaque nuit une usine désaffectée pour se mettre à l'abri. Orphelin à la sensibilité très particulière, il a appris à vivre avec un don unique, celui de voir les morts. Un don, à double tranchant, qui l'éloigne de toute forme de sociabilité. Qui peut croire à son don à part lui-même? La peur de paraître fou rythme au jour le jour chacune de ses relations.

Puis l'évènement tragique arrive, l'attentat place Charles II à Charleroi va venir bouleverser la vie d'Auguste. Quelques secondes avant l'horreur il croise le kamikaze et son mort. Ce n'est qu'après l'explosion qu'il fait le rapprochement entre ce qu'il a vu avant et ce qu'il vient de se produire. Il décide de mener l'enquête au péril de son secret. Le kamikaze a-t'il été influencé par cet "esprit" qui l'accompagnait ? A-t'il répondu à la volonté de Dieu ? L'investigation d'Auguste va prendre une tournure mystique, voir spirituelle. Il s'interroge sur la place de l'Homme par rapport à Dieu, la place de Dieu par rapport à l'Homme? Les esprits influencent-ils nos actes ? Sommes -nous complètement maître de nous mêmes ? Existe-t'il la possibilité qu'un autre facteur puisse nous diriger ?

Certainement influencé par l'actualité, Eric-Emmanuel Schmitt se sert de cet attentat comme prétexte à une réflexion mystique et philosophique. Les thèmes de Dieu, des religions, du lien entre la violence et le sacré, du mystère des comportements, sont alors abordés entre les différents protagonistes au risque parfois de faire traîner le discours un peu en longueur. Eric-Emmanuel Schmitt s'introduit lui-même dans sa narration et poursuit son exploration spirituelle, celle qu'il avait entamé dans son roman précédent La nuit de feu.

J'ai eu un coup de coeur tout particulier pour le personnage de la Juge Poitrenot. Une femme haute en couleur, originale, au caractère bien trempé et au sens de l'humour décapant et absolument jubilatoire. Elle va pousser Auguste dans sa réflexion la plus profonde mais va également donner un peu de légèreté au récit jusqu'à casser le rythme tragique du personnage principal.

Ce roman nous incite à découvrir et à redécouvrir les textes sacrés, de la Bible au Coran, de l'Ancien au Nouveau Testament. Un livre qui tend au questionnement sans véritablement apporter de réponses "toutes faites". Je pense que l'auteur compte ici sur l'intelligence de ses lecteurs, il nous pousse à la réflexion et espère que nous trouvions les réponses en fonction de notre vécu, de notre éducation, de notre rapport au sacré et à la religion.

Loin d'être obscur, c'est un roman qui fait preuve d'une grande originalité !!

 

Auteur: Eric-Emmanuel Schmitt

Editeur: Albin Michel

Genre: roman contemporain

Parution: septembre 2016

Pages: 421.

ISBN: 9782226328830.

Prix: 22€.

Crédit photo couv - The Lady and the Black Cat - Mars 2017.

 

mardi 27 décembre 2016

Point lecture - Simone de Beauvoir, une jeune fille qui dérange.

1482850911584[1]

Bonjour,Bonjour,

J'espère que vous avez passé un chouette Noël. Aujourd'hui, j'ai choisi de vous parler d'un des livres que le Père Noël m'a déposé sous le sapin. Il s'agit d'un biopic, au format BD, sur la philosophe et féministe Simone de Beauvoir. C'est un livre que j'ai découvert, au hasard d'une recherche en librairie, dès sa sortie en octobre 2016 et que je me suis empressée de mettre sur ma wishlist de Noël.

1482850974877[1]

Le livre retrace l'enfance et l'éducation de Simone de Beauvoir, celle qui va devenir l'une des plus brillantes intellectuelles du XXeme siècle ainsi qu'une des féministes les plus engagées.

De ses jeunes années, on y découvre sa relation compliquée avec sa mère, sa difficulté à se trouver une place au sein d'une société qui cantonne encore les femmes aux tâches domestiques. Une société qu'elle observe et parfois même qu'elle méprise mais qui va lui permettre de développer ses premières pensées de femme libre.

Connaissant mal le personnage, je découvre une femme passionnée de lettres, rebelle, enflammée qui ne doutera jamais de la valeur de ses convictions et qui par la force des choses saura les imposer.

1482851026415[1]

Le scénario a été confié à la journaliste et auteur jeunesse Sophie Carquain. Les dessins sont réalisés par l'illustrateur Olivier Grojnowski, qui nous propose des planches en noir et blanc absolument magnifiques, très soignées ! A mon sens, ils ont réussi tous les deux, l'exercice extrêmement délicat de synthétiser en 118 pages la pensée complexe de cette grande dame.

Une belle entrée en matière pour celles et ceux qui veulent découvrir Simone de Beauvoir. Un petit bijou de livre !!

Auteur: Sophie Carquain / Olivier Grojnowski

Editeur: Marabout / Collection marabulles

Genre: BD Biopic et roman graphique

Parution: 19 octobre 2016

Pages: 118.

ISBN: 9782501110167.

Prix: 17€95.

Crédit photo couv - The Lady and the Black Cat - decembre 2016.

mercredi 14 décembre 2016

Point Lecture: Chat-Bouboule, le bouboule-book collector.

Grandele chat bouboule

Bonjour, bonjour,

J'espère que vous allez merveilleusement bien !!

Aujourd'hui je vous parle d'un livre qui m'a fait beaucoup rire, le Bouboule-book collector de Nathalie Jomard. En tant qu'amoureuse des chats j'ai tout de suite été attiré par ce livre et par sa très chouette et mignonne petite couverture. Il s'agit d'un recueil regroupant le tome 1 et le tome 2 des aventures du chat-bouboule, le fameux prédateur de salon. On y (re)découvre son quotidien de chat noir avec sa légère surcharge pondérale (mais complètement assumée), un chat comme les autres, et c'est dire ... Ici pas de fil conducteur, ni d'intrigue spécifique, juste une succession de situations loufoques  et de tranches de vie parfois complètement "Ouate Ze Fuck" !!!

bouboule_01_wolverine-8d426

Les illustrations sont parfaitement réalisées et renforcent le côté humouristique de chaque situation. Le chat est machiavélique et en tant que propriétaire de chat il est impossible de ne pas s'identifier à chacune des planches qui nous est présentée!!  c'est drôle ... c'est très très drôle. C'est à feuilleter sans modération, pour les grands et les petits, et à placer sous le sapin d'un inconditionnel des chats !!

bouboule_02_pue-dc837

Un  livre qui fait rire, un livre qui fait du bien aux boyaux de la tête !!

Bonne lecture.

Auteur: Nathalie Jomard

Editeur: Coédition Jungle/Michel Lafon

Genre: Humour

Parution: 19 octobre 2016

Pages: 180.

EAN: 9782822215640.

Prix: 19€90

Crédit photo couv - The Lady and the Black Cat - decembre 2016.

Crédit Illustration - Nathalie Jomard - Le bouboule Book collector.

lundi 10 octobre 2016

Les choix littéraires de Monsieur Chat...

Les choix littéraires de Monsieur Chat

Bonjour, Bonjour,

J'espère que vous allez magnifiquement bien !!! En ce début de semaine Monsieur Chat est à l'honneur puisque je vais vous parler d'une petite sélection de lectures entièrement dédiées à nos précieuses panthères de salon. Une wishlist féline de cinq références littéraires avec résumé à l'appui.

demain-les-chats

Auteur: Bernard Werber

Editeur: Albin Michel

Genre: Science fiction

Parution: 28 septembre 2016

Pages: 320

EAN: 9782226392053

Résumé:

"A Montmartre vivent deux chats extraordinaires. Bastet, la narratrice qui souhaite mieux communiquer et comprendre les humains. Pythagore, chat de laboratoire qui a au sommet de son crâne une prise USB qui lui permet de se brancher sur Internet. Les deux chats vont se rencontrer, se comprendre s’aimer alors qu’autour d’eux le monde des humains ne cesse de se compliquer. A la violence des hommes Bastet veut opposer la spiritualité des chats. Mais pour Pythagore il est peut être déjà trop tard et les chats doivent se préparer à prendre la relève de la civilisation humaine."

9782743636449

Auteur: Florence Burgat

Editeur: Rivages

Genre: Philosophie

Parution: 25 mai 2016

Pages: 112

EAN: 9782743636449

Résumé:

"Mais qui est-il réellement, cet être qui partage ma vie ? Ce livre explore la vie commune avec un être, le chat, qui nous demeure pourtant inconnu, dont on se demande souvent : comment pense-t-il ? Il est composé de six brefs chapitres, portant chacun sur un thème (la vie en commun avec le chat, les rituels du chat, la communication, l'amitié, l'amour et la cruauté du jeu avec la souris), introduit par une citation choisie de grand auteur. Florence Burgat y mêle des réflexions théoriques, non doctorales, à des séquences vécues qui feront écho avec l'expérience de tous."

712Q8r2axNL

Auteur: Mayumi Inaba

Editeur: Picquier poche

Genre: Contemporain

Parution: 8 janvier 2016

Pages: 200

EAN: 9782809711400

Résumé:

"Tout a commencé avec la rencontre d’un chaton égaré. Une boule de poils vaporeuse accrochée de toutes ses griffes au grillage d’un jardin. Une chatte friande de sardines et de bonite aigre-douce, qui va s’introduire dans la vie de cette habitante de Tokyo pour très longtemps. Mî va partager avec elle quatre-vingts saisons, la rendre sensible à l’odeur du vent, aux signes de la nature, à la température de la lumière, et accompagner chacune des transformations de sa vie. Car ce roman étoilé de poèmes est aussi celui d’une femme traversée par la soif d’écrire, qui tous les soirs égrenait sur le papier des choses qui apparaissaient, ou disparaissaient, les yeux posés sur Mî blottie à ses côtés. La malicieuse chatte va se transformer, avec la vieillesse, en une belle endormie, et sa maîtresse, presque sans s’en apercevoir, va devenir écrivain."

51y6X7w3GnL

Auteur: Eduardo Jauregui

Editeur: Presses de la Cité

Genre: Philosophie

Parution: 19 mai 2016

Pages: 348

EAN: 9782258135031

Résumé:

"Chaque matin, Sara se réveille avec la nausée. Enceinte ? Impossible, cela fait bien trop longtemps que son compagnon ne l'a pas approchée. Surmenée ? Plus probable. D'ailleurs, le matin même où elle doit présenter un dossier important au travail, elle se met à avoir des hallucinations : Sybille, un drôle de chat abyssin, vient frapper à sa fenêtre et lui parle. Et pas pour dire n'importe quoi ! L'animal lui pose des questions étonnamment sensées : est-elle vraiment heureuse ? Qu'attend-elle de la vie ? La psychatnalyse commence ! Par le biais de Sybille, l'auteur, spécialiste en psychologie positive, transmet au lecteur les outils qui lui permettront, à son tour, de mettre au repos un esprit trop souvent en ébullition : faire le vide en se basant sur son propre souffle, retrouver une attention au monde et à soi, entraîner son esprit pour qu'il ne soit plus dominé par les pensées négatives, apprendre à se concentrer sur le moment présent, sur ce qu'on possède et non ce qui nous manque, pour ne plus subir mais devenir acteur de sa propre vie. Une vie pleine et heureuse."

51zWPSsRwUL

Auteur: Sébastien Perez & Benjamin Lacombre

Editeur: Margot

Genre: Album/Bd

Parution: 23 octobre 2015

Pages: 80

EAN: 9782954115788

Résumé:

"Le chat... Quel animal mystérieux que celui-là ?
Vous êtes-vous déjà demandé quelles pensées secrètes fleurissent derrière leurs yeux envoûtants ? Quelles idées farfelues leur passent par la tête ? Ou bien s'ils vivent des aventures extraordinaires lorsque vous avez le dos tourné ? Eux seuls le savent mais voici imaginées ici pour vous quinze facétieuses histoires de chats."

Une petite sélection de livres pour commencer cette nouvelle semaine en lecture.

- Ronronnement vôtre -


dimanche 28 août 2016

Point lecture: Tombée du Ciel de Cecelia Ahern.

tombée du ciel 02

 Bonjour, Bonjour,

J'espère que vous allez magnifiquement bien ! Aujourd'hui on parle lecture avec un des succès de la romancière irlandaise Cecelia Ahern, Tombée du Ciel, a qui l'on doit également le succès littéraire et cinématographique P.S: I love you.

Peut-on redonner foi en la vie à une personne désespérée qui s'apprête à sauter d'un pont? C'est la délicate mission que s'est donnée Christine l'héroine de notre histoire du jour.

Christine est une coach en recrutement, elle aide des personnes en difficulté à surmonter leur peur et à retrouver du travail. Grande lectrice et fan de livres de développement personnel elle base ses conseils et ses réflexions sur la vie à partir de ces ouvrages. Côté privé, elle est à un tournant de sa vie. Elle réalise qu'elle a épousé un homme qui ne lui correspond plus et décide de le quitter. Elle fait table rase de ce qu'elle a vécu jusqu'ici dans le but de mieux se retrouver.

Un soir, sur le Ha'Penny Bridge à Dublin, elle croise Adam prêt à en finir, il tente de sauter du pont par dépit amoureux. Sa fiancée le trompe, son beau conte de fée s'écroule, sa vie est en train de prendre un tournant qu'il n'est pas encore prêt à admettre. Christine lui propose alors de l'aider. Elle se donne quinze jours pour lui redonner goût à la vie. Au-delà de cette limite, Adam pourra choisir de continuer sa vie ou d'y mettre fin.

"La vie est une succession de moments qui ne cessent de changer, comme les pensées.Parfois ça va, parfois ça ne va pas. Même si c'est dans la nature humaine de ruminer, il ne faut pas se laisser envahir par une pensée négative, parce que les pensées sont comme des invités, ou des amies des bons jours. Sitôt arrivées, certaines peuvent s'évaporer, et même celles que l'on rumine longtemps peuvent disparaître en un instant (...)"

L'histoire commence par un évènement tragique, un fait de société, le suicide, qui aurait pu conduire l'auteur à orienter son discours dans le pathos et la noirceur. Au contraire, Cecelia Ahern nous offre une histoire pleine d'espoir où deux êtres décident de partir ensemble à la quête du bonheur. L'une veut prendre sa vie en main au risque de perdre beaucoup (son mariage, son emploi). L'autre, confronté aux épreuves de la vie, est forcé de faire le deuil de son passé. Deux êtres qui se complètent et qui s'aident finalement mutuellement.

On découvre aussi la tendresse de l'auteur envers ses personnages. Elle leur fait vivre de véritables moments de confidences, de complicités, de petits bonheurs perdus. Le roman se "déguste" avec beaucoup de fluidité et d'humour. Il a également cette particularité où chaque chapitre commence par le titre d'un livre de développement personnel qui rappelle la passion sans égal de Christine pour ce genre de littérature.

Tombée du Ciel est un très joli roman, une chouette histoire positive, qui nous envoie du rêve, c'est le genre d'histoire qui n'arrive que dans les films mais en laquelle on a envie de croire. Un roman qui nous rappelle que finalement peu importe nos problèmes, tout fini par se résoudre.

 

Titre: Tombée du ciel

Auteur: Cecelia Ahern.

Editeur: Editions J'ai Lu.

Pages: 448 p.

Prix: 7€60.

ISBN: 978-2-290-10461-3

Crédit photo - The Lady and the Black Cat - août 2016

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par MamzelleMarie à 23:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 12 juin 2016

Point Lecture: IRL d'Agnès Marot.

DSCN4626

Bonjour, bonjour,

J'espère que vous allez merveilleusement bien. Aujourd'hui on parle lecture avec le cinquième roman d'Agnès Marot, IRL, publié aux éditions Gulfstream. C'est parti !!

          - Quatrième de couverture -

"Je m'appelle Chloé Blanche et j'ai grandi à Life City. Comme tous ses habitants, j'ignorais que nous étions filmés en permanence. J'ignorais que nous étions un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. J'ignorais que nous étions les personnages de Play Your Life, l'émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. J'ignorais surtout à quel point nous étions manipulés (...)."

          - Ce que j'en pense -

Au commencement nous découvrons Chloé, une adolescente tout a fait ordinaire avec ses habitudes et ses problèmes existentiels. Son véritable souhait: conquérir le garçon dont elle est secrètement amoureuse, Hilmi, le beau "Prince Charmant" à la peau caramel. Malheureusement son souhait est voué à l'échec et ce qu'elle considère tout d'abord comme un rejet se révèle être de la manipulation. Chloé et les personnes qui l'entourent ne tiennent pas les rênes de leur propre vie. Elles sont en réalité des intelligences artificielles qui évoluent au sein même d'un jeu vidéo retransmis en ligne par des centaines de caméras qui les scrutent H-24. Une sorte de jeux vidéo - télé réalité. Chaque personnage est dirigé par un joueur et c'est justement le joueur qui dirige Chloé qui va tenter de lui faire prendre conscience de la vérité.

IRL offre une critique intelligente de notre société actuelle. Jeux de simulation, réseaux sociaux, télé-réalité, jeux vidéos, nous sommes constamment ultra-connectés et ce, pour certains, afin d'échapper à un quotidien un peu morose. Au cours des nombreux chapitres plusieurs thématiques sont ainsi développées: notre rapport à la réalité, à la fiction, notre rapport à la vie privée (peut-elle l'être encore ?), le regard des autres, la manipulation et la surveillance au travers des nouvelles technologies, le monde et ses apparences... Big Brother is watching you !!

"Life City n'est pas la ville que tu penses connaître (...).

C'est une société qui a été imaginée pour permettre aux gens de la vie réelle,

 de se divertir."

C'est aussi un roman aux multiples références, d'ailleurs l'auteur ne s'en cache pas et les explique en fin d'ouvrage. Des Sims, Second Life, en passant par The Truman Show avec Jim Carrey, ou encore 1984 d'Orwell, pour ne citer que celles-ci (au passage merci à Agnès Marot de m'avoir fait redécouvrir Fahrenheit 451 !!). Je serais même tenté d'en ajouter une, parmi tant d'autres, avec le titre de Jamiroquaï Virtual Insanity (Folies virtuelles) (1997) où l'interprête évoque ces nouvelles technologies qui nous bouffent petit à petit.

"Futures made of virtual insanity now

Always seem to, be govern'd by this love we have

For useless, twisting, our new technology

Oh, now there is no sound - for we all live underground"
IRL est un roman très bien écrit, à la plume fluide. Cependant il m'a fallu du temps pour m'habituer au découpage temporel puisque l'on suit deux époques (soit deux narrations en parallèles, l'avant et l'après "réveil" de l'héroïne). En revanche je n'ai absolument pas aimé le côté romantico-tragique de Chloé qu'elle se découvre en tombant amoureuse d'Hilmi. Fort heureusement cela ne concerne qu'un bref passage du roman.
 
          - En Conclusion -
IRL est un roman à l'intrigue complexe, entre réalité et fiction, il soulève des questions, fait réfléchir. On suit également l'évolution d'une Intelligence artificielle extrêmement "humaine" qui se découvre combattante, rebelle, qui se découvre un but, des idéaux.
Au-delà du contenu du livre c'est une édition extrêmement soignée et coloré, et je ne dis pas non à ce genre d'ouvrage !!
Bonne lecture.

Titre: IRL

Auteur: Agnès Marot.

Editeur: GulfStream.

Collection: Electrogène

Pages: 445 p.

Prix: 18€.

ISBN: 978-2-35488-415-4

Enregistrer

Posté par MamzelleMarie à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

dimanche 24 avril 2016

Wishlist Lecture: La liste de mes envies lecture.

cloudversusharddrive(1)

Bonjour, bonjour,

J'espère que vous allez magnifiquement bien. Aujourd'hui on se retrouve avec une wishlist "lecture" composée de mes cinq envies littéraires du moment, nouveautés ou non, ma pile à lire étant déjà bien fournie il n'est pas impossible que ces références s'y ajoutent très vite, alors en attendant voici quelques résumés.

 

trois jours et une vie

Auteur: Pierre Lemaître.

Titre: Trois jours et une vie.

Editeur: Albin Michel.

Pages: 282.

Genre: policier.

Résumé: "A la fin de décembre 1999, une surprenante série d'événements tragiques s'abbatit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt. Dans cette région couverte de forêts, soumise à des rythmes lents, la disparition soudaine de cet enfant provoqua la stupeur et fut même considérée, par bien des habitants, comme le signe annonciateur des catastrophes à venir. Pour Antoine, qui fut au centre de ce drame, tout commença par la mort du chien..."

couv15895109

Auteur: David Foenkinos

Titre: Le mystère Henri Pick.

Editeur: Gallimard, collection Blanche.

Pages: 286.

Genre: Roman.

Résumé: "En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses... Aurait-il eu une vie secrète? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination?"

 

couv74897874

Auteur: Sofi Oksanen

Titre: Baby Jane.

Editeur: Le Livre de poche.

Pages: 240.

Genre: Roman.

Résumé: « Elle payait le taxi, cherchait des sièges libres, veillait sur le bien-être de sa compagne. Dans les bars homos, on coupait la file d’attente et elle me présentait à tout le monde. Dans les soirées nanas, on dansait des slows et elle respirait encore sur ma nuque. C’était la perfection. »
Qu’est-il arrivé à Piki, la fille la plus cool d’Helsinki, qui vit désormais recluse dans son appartement ? Submergée par de terribles crises d’angoisse, elle ne parvient plus à faire face au quotidien. Faire des courses ? Impensable. Boire un verre dans un bar ? Impossible. Sans compter sur les problèmes financiers. Comment gagner sa vie lorsqu’on refuse d’interagir avec le monde ? La narratrice, son grand amour, tente de l’aider comme elle peut. Ensemble, elles vont monter une entreprise d’un goût douteux pour exploiter la faiblesse des hommes. Au mépris d’elle-même, elle va essayer de la sauver. Mais à quel prix ?

couv11369977

Auteur: Flemming Jensen

Titre: Imaqa.

Editeur: Babel.

Pages: 442.

Genre: Aventure.

Résumé: Martin, instituteur danois de trente-huit ans qui ressent un vide dans son existence, demande sa mutation dans la province la plus septentrionale du Danemark, le Groenland. Il prend ses fonctions dans un hameau de cent cinquante âmes : Nunaqarfik, à plus de cinq cents kilomètres au nord du cercle polaire. Armé de ses bonnes intentions, encombré de sa mauvaise conscience coloniale et de ses idées pré-conçues, Martin découvre une communauté solidaire, dont la vie s'organise en fonction de la nature environnante - et pas malgré elle.
Au fil des mois qui passent et des rencontres, dans une société où le rire est érigé en remède suprême contre la peur ou la tristesse, il apprend à apprécier ce qui est, sans se soucier de ce qui aurait pu être, et trouve ce à quoi il aspirait : l'aventure, l'immensité, l'harmonie, l'amour.

product_9782070178940_195x320

Auteur: Franz Olivier Giesbert

Titre: L'arracheuse de dents.

Editeur: Gallimard.

Pages: 448.

Genre: roman.

Résumé: Sous le plancher de sa maison de famille, un professeur retrouve par hasard les Mémoires inédits de son aïeule Lucile Bradsock, réfugiée en pleine Révolution française chez un célèbre dentiste parisien qui lui a appris le métier.
Sa vie claque comme une épopée. Devenue l’une des premières femmes dentistes de l’Histoire, cette scandaleuse soigne Robespierre aussi bien que le fils du roi, avant de partir en Amérique sur un bateau négrier.
Grâce à ses talents de praticienne et au fil de ses aventures entre les deux continents, Lucile rencontre Louis XVI, Washington, La Fayette ou Napoléon, tous décrits sous un jour inattendu. Prenant fait et cause pour les esclaves du Sud ou les Indiens de l’Ouest, ce Monte-Cristo en jupons cherche toujours à infléchir le cours de l’Histoire sans oublier de redresser les torts et de faire justice elle-même.
Infatigable séductrice, Lucile Bradsock professe un goût immodéré de l’amour et des hommes. Sa devise : «Merci la vie!»

 

 Et vous quelles sont vos envies lecture du moment ??

 

mardi 8 septembre 2015

Wishlist #1 - La liste de mes envies lectures.

couv'

Aujourd'hui petite nouveauté sur le blog avec la création d'une Wishlist (une liste de souhaits en français dans le texte !).

Cette première Wishlist est consacrée à mes envies lectures. Étant très curieuse de nature, dès qu'un livre m'interpelle je note le titre et l'auteur pour pouvoir me le procurer plus tard. Puisque je fais ça depuis de nombreuses années inutile de vous préciser que je tiens plusieurs carnets contenant uniquement des titres d'ouvrages (tous genres confondus) et des noms d'auteurs. Mais, il faut savoir parfois être raisonnable (ah si j'étais riche !!) et j'ai déjà un nombre conséquent d'ouvrages à lire !! C'est donc en feuilletant un de mes "précieux" petits carnets que je me suis dit que je pouvais bien partager avec vous quelques références (oui je suis comme ça j'suis généreuse !). Après tout l'été est bel et bien fini (ah si si !!), les premières fraîcheurs sont déjà là et un bon livre pour accompagner une soirée cocooning est toujours le bienvenu.

Je vous laisse découvrir cette liste de cinq livres avec résumés à l'appui.

 

          - Epépé de Ferenc Karinthy -

épépé

Genre: Roman.

Résumé: " Un linguiste nommé Budai s'endort dans l'avion qui le mène à Helsinki pour un congrès. Mystérieusement, l'appareil atterrit ailleurs, dans une ville immense et inconnue de lui. Surtout, la langue qu'on y parle lui est parfaitement inintelligible. Ni la science de Budai (il maîtrise plusieurs dizaines de langues), ni ses méthodes de déchiffrement les plus éprouvées ne lui permettent de saisir un traître mot du parler local. Tandis qu'il cherche désespérément à retrouver sa route, le mur d'incompréhension se resserre. (...) Cauchemar oppressant et férocement drôle, Epépé réveille en nous la plus forte des hantises: devenir étranger au monde qui nous est le plus familier."

J'ai découvert ce livre il y a quelques années lors d'un stage en librairie. J'avais pu l'emprunter et j'avais absolument adoré l'histoire !! Je n'ai pas encore pu me le procurer malheureusement...

Référence: Ferenc Karinthy, Epépé, Editions Zulma, 288 p., 9€95 (version poche).

 

- It d'Alexa Chung -

it

Genre: autobiographie, mode, make-up.

Alexa Chung, la It-Girl du moment (j'en ai déjà parlé ici) nous propose dans son premier livre It de nous faire partager ses inspirations (des Spice Girls à Jane Birkin), son sens éclectique du style, ses débuts dans le mannequinat, tout cela accompagné de photographies perso, de croquis et de textes.

Je ne sais toujours pas s'il existe une version française ou s'il est prévu d'en sortir une ...

Référence: Alexa Chung, It, Editions Particular Books, 192 p., 15€.

 

- L'enfant qui venait d'un livre de Didier Van Cauwelaert -

lenfant qui venait dun livre

Genre: Romanga.

Résumé: "Louise, hôtesse d'accueil dans un salon du livre, est abordée par un petit garçon perdu. Quand elle lui demande son nom, il lui montre un manga, Zédérem, dont le héros lui ressemble. Qui est-il ? Un personnage de fiction matérialisé, le fils caché du dessinateur, ou bien un imposteur aux abois, un mythomane qui essaie de se faire adopter par tous les moyens? Ballottée de mensonges en illusions à travers des dangers bien réels, Louise s'efforce de découvrir le secret de cet enfant inconnu. Quelle vérité fuit-il dans l'imaginaire? "

On retrouve ici un livre d'un nouveau genre, le romanga, nous avons "physiquement" deux livres en un. D'un côté un roman et de l'autre un manga, tous deux connectés par le scénario. Un roman atypique donc qui réunit les talents de Didier Van Cauwelaert à l'écriture, Patrick Serres au dessin et l'artiste peintre Soÿ à la peinture.

Référence: Didier Van Cauwelaert, L'enfant qui venait d'un livre, aux éditions Prisma, 22€.

 

- Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano -

ta deuxième vie

Genre: Roman.

Résumé: "Camille, trente huit ans et quart, a tout, semble-t'il pour être heureuse. Alors pourquoi a -t'elle l'impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude routinologue, lui propose un accompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps. Elle fonce! A travers des expériences étonnantes, créatives et riche de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves."

Sortie: 17 septembre 2015.

Livre que j'ai découvert en feuilletant le numéro 3 du magazine As You Like !

Référence: Raphaëlle Giordano, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une, éditions Eyrolles, 15€.

 

 - Happy Life de Jessica Alba -

happy life

Genre: Guide bien-être.

Résumé: "Quand elle est devenue maman, Jessica Alba, actrice américaine, s'est intéressée aux produits qu'elle achetait, à ce qu'elle mettait dans son assiette, à ce qu'elle donnait à sa fille. Elle a eu une prise de conscience et s'est rendue compte que bon nombre de ces produits étaient nocifs et non respectueux de l'environnement. Elle a alors décidé de modifier son mode de vie pour adopter des pratiques plus écologiques et saines."

D'abord sorti aux États-Unis sous le titre "The Honest Life" je suis ravie de voir que son livre est enfin disponible en français.

Référence: Jessica Alba, Happy Life, la vie tout simplement, éditions Carnet de Style Marabout, 16€90.

 

Ma petite sélection s'arrête donc ici. J'espère vous avoir mis l'eau à la bouche, perso si je m'écoutais j'irais tous les acquérir de suite !!

Bonne lecture à tous et à toutes et n'oubliez pas qu' "un livre c'est la naissance d'un voyage, le tracé d'un itinéraire" (J.R.R Tolkien).

 

dimanche 30 août 2015

Point lecture: Une pluie sans fin de Michael Farris Smith.

une pluie sans fin

 

Chers lecteurs et lectrices je constate avec effroi que j'ai cumulé un léger retard dans mes petites revues littéraires. Je m'en vais corriger tout ça en vous parlant aujourd'hui du premier roman de Michael Farris-Smith: Une pluie sans fin.

C'est un roman post-apocalyptique parut aux éditions Super 8 et sorti en mai 2015.

Résumé: "L'ouragan Katrina n'était qu'un signe avant-coureur; après des années de catastrophes écologiques, le sud des États-Unis, de l'Alabama au Texas, s'apparente désormais à un véritable no man's land. Plutôt que de reconstruire sans cesse, le gouvernement a tracé une frontière et ordonné l'évacuation de la zone. Le sud de la limite est devenu une terre de non-droit ravagée en permanence par les tempêtes et les orages diluviens. Un royaume sans électricité, sans ressources et sans lois(...)."

D'un côté nous avons le personnage principal, Cohen, une sorte d'anti-héros isolé, qui a choisi de vivre au sud de la limite dans ce qui reste de la maison qu'il a construit avec sa femme. Il vit seul avec son chien et son cheval, seul face à ses vieux souvenirs qui le hantent et à la mémoire de celle qu'il n'a pas pu sauver (sa femme et l'enfant qu'elle portait).

De l'autre, on a une colonie de survivants menée par un fanatique: Aggie. Il se prend pour un prêcheur en récitant de nombreux versets de la Bible et prend son rôle tellement au sérieux qu'il s'improvise dans le rôle de Dieu en décidant de qui doit vivre ou mourir. Il "Chasse" les couples encore présents dans la zone, leur promet protection et travail, zigouille les maris et retient en otage les femmes afin qu'elles deviennent ses "ventres" puisqu'il les viole avec ses sbires pour repeupler la zone.

C'est une zone sans foi ni loi, ou toute forme de civilisation s'est complètement effondrée. Tout est pillé, maisons, casinos, supermarchés, l'appât du gain règne en maître (il parait que les casinos ont enterré leurs butins ... là ... Quelque part). Certains sont prêts à tuer pour une simple bouchée de pain ou à échanger la vie d'autrui contre un peu de gasoil. La nature a tout dévasté sur son passage, les seuls humains qui ont décidé de rester sont face à eux-même, face aux éléments, face à une nature humaine en perdition. Chacun réagit à la survie selon sa nature et franchement c'est pas joli-joli !!

Cohen, lui, cherche à s'en sortir, à rester en vie le plus longtemps possible mais ... dans la zone sinistrée car c'est ce qui lui permet de rester en "contact" avec sa femme disparue, par les objets, par les photos, par la maison, par les vêtements. Il s'enfonce peu à peu dans le regret, et c'est par un concours de circonstances qu'il va découvrir les magouilles d'Aggie et qu'il décide de sauver les femmes et les enfants qui sont retenus en otage et pourquoi pas finalement, de franchir la limite pour retrouver un semblant d'humanité et de vie.

Cette limite justement, une sorte de terre promise ou la civilisation existe encore (soi-disant). Mais qu'es-ce qui attend vraiment notre héros? Qui y'a t'il au-delà de cette frontière? Une vie meilleure est-elle encore possible dans une société qui a explosé?

          - Les comparaisons possibles -

A la lecture du roman je n'ai pas pu m'empêcher de faire quelques comparaisons telles que:

   . Mad Max .

Le personnage de Cohen renvoie à Max. Tous deux ont perdu femmes et enfants. Tous deux se retrouvent confronté à une société qui sombre dans le chaos. Tous deux sont seuls face au souvenir de ceux qu'ils n'ont pas pu sauver.

Le personnage d'Aggie peut faire référence à Immortoan Joe (Mad Max Fury Road). En effet ils ont les mêmes pratiques, ils utilisent les femmes comme "ventres" pour perdurer une humanité complètement désaxée et sans repères sains.

immortoan joe

Immortoan Joe ... Un homme fort sympathique ( ou pas).

   . The Walking Dead .

Étant une grande fan de la série certains points de comparaison m'ont sauté aux yeux:

Le personnage de Cohen peut se rapprocher de celui de Rick. Un héros, seul, isolé de tous qui tente de survivre malgré l'apocalypse.

L'aspect survie: Oui parce que c'est déjà pas facile facile de survivre à une horde de zombie ou à un ouragan dévastateur qu'il faut en plus se méfier des humains qui restent et qui rôdent aux alentours !!!

Le pillage des maisons, la recherche de nourriture, la loi du plus fort  constituent aussi de très bons points communs! Pour instaurer une communauté il faut savoir faire confiance à ceux que nous rencontrons, pas toujours évident quand les lois de la civilisation ont disparu et que la nature humaine montre son côté le plus sombre.

Walking Dead - trailer saison 1

          - Ce que j'en ai vraiment pensé -

Certains comparent le roman à du Faulkner, je n'irais pas jusque là ! Le style est plus que correct, mais honnêtement je me suis ennuyée durant une bonne partie du livre. L'histoire a du potentiel, et l'idée est juste génialissime, c'est d'ailleurs ce qui a convaincu ma lecture mais je m'attendais à plus d'actions, de tensions, de rebondissements et à plusieurs reprises j'ai eu l'impression que l'auteur tournait un peu en rond. Ce n'est qu'à la fin que j'ai vraiment apprécié le rythme de l'histoire comme si l'auteur commençait vraiment à exploiter son sujet.

C'est aussi un roman que l'on peut considérer comme écolo, puisqu'il a le rôle de nous faire prendre conscience des dangers du réchauffement climatique et de ce que la nature humaine est capable d'accomplir de pire. Franchement j'espère que ce n'est pas un roman "prémonitoire" sinon on est mal les enfants !!!

Sommes-nous, au final, une espèce en voie de disparition ? A méditer ...

Bonne lecture.

Une pluie sans fin de Michael Farris Smith, Super 8 éditions, 443 p. 20€.