jeudi 17 décembre 2015

Une balade en Touraine: Tours, ma ville ...

16

Hello !!

J'ai fait pas mal de petits billets sur ma Touraine chérie et j'ai réalisé que je n'avais pas encore parlé de Tours, la ville où je vis. J'ai donc profité de peaufiner mes derniers achats de Noël pour faire quelques photos et les partager avec vous. En plus j'ai eu la chance d'avoir un beau soleil pour guider ma promenade.

Mon périple s'est essentiellement effectué autour du quartier du Musée des Beaux Arts, proche du centre ville et de l'Hôtel de ville (cf photo ci-dessus), et je n'exclue pas de vous faire partager à l'avenir d'autres billets de ce genre.

Pour infos, la ville de Tours se situe en Indre et Loire dans le centre-ouest de la France et compte près de 135 000 habitants (les tourangeaux/tourangelles).  La ville se situe également sur les rives de deux fleuves: la Loire et le Cher...

01

Une vue du Pont Wilson, qui permet de relier Tours à Saint-Cyr-Sur-loire.

02

Au pied du pont Wilson, cet arbre abrite de mai à septembre la Guinguette de Tours qui rythme les nuits estivales des tourangeaux.

03

La Grande Roue située près du pont Wilson fait partie des attractions de Noël, elle est ouverte jusqu'à la mi-janvier.

05

Une vue de la Loire, à droite on aperçoit la Bibliothèque de Tours.

07

08

Le magnifique Grand Théâtre de Tours, un de mes lieux favoris classé Monument historique, situé rue de la Scellerie. Il est le siège de l'Opéra de Tours et abrite l'orchestre symphonique de Tours. On peut y applaudir aussi bien des Opéras que des humoristes.

09

Le square François Sicard précède l'entrée du Musée des Beaux Arts de Tours. On peut apercevoir le clocher de la Cathédrale Saint-Gatien.

11

La cour du Musée des Beaux Arts abritée par les branches du Cèdre du Liban.

12

Dans la cour du Musée on retrouve la Source réalisée par l'artiste Martine Martine.

10

La majestueuse Cathédrale Saint-Gatien...

13

son intérieur ...

14

...et ses vitraux.

La Cathérale Saint-Gatien est dédiée au premier Evêque de Tours, elle est le siège du Diocèse de Tours. Elle a été construite entre 1170 et 1547. Elle est classée Monument historique depuis 1862.

... Mon périple s'achève sur ce dernier monument, j'espère que cette courte visite vous a plu, d'autres sont en prévisions ...

©Photos TheLadyandtheBlackCat non libres de droits


lundi 24 août 2015

Une balade en Touraine: Le Parc de la Perraudière.

06

Je vous propose aujourd'hui une balade pluvieuse et matinale au Parc de la Perraudière situé à Saint-Cyr-sur-Loire dans les hauteurs de Tours (au nord de la Loire).

01

Le parc a été dessiné à la fin du XIXe siècle et s'étend sur cinq hectares (ce qui en fait le plus grand parc de la ville). Jadis la Perraudière appartenait aux Archevêques de Tours. Les vestiges du logis du XVe siècle subsistent encore aujourd'hui et constituent une partie de l'hôtel de ville.

18

Situé en hauteur le parc surplombe littéralement la Loire et offre une vue panoramique sur une partie de la ville de Tours. Ainsi c'est le seul parc dominant la Loire qui vient d'être classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

09

La Loire en contrebas et le clocher de l'église Sainte Julitte.

12

Au cours de ma promenade j'ai pu découvrir près de 120 espèces végétales, toutes étiquetées.

15

"L'arbre caramel" plutôt original comme nom

16

J'ai aussi croisé quelques animaux, enfin je les ai surtout entendu, puisqu'il y a en contrebas un petit parc animalier, mais il était un peu tôt pour tous les découvrir ...

14

A chaque fois que je me rends à Saint Cyr j'ai l'impression de me retrouver dans un paysage à la "Quality Street", dans un décor des années 1890, seul le passage des voitures me rappelle l'époque dans laquelle je me trouve réellement. C'est un petit voyage dans le temps, une rencontre avec la nature et ses habitants (à peine j'avais franchi l'entrée du parc que je croisais déjà un écureuil).

04

05

08

10

Un bel hommage de Balzac à la Touraine.

Aujourd'hui le Parc de la Perraudière abrite l'hôtel de ville de Saint-Cyr et offre un cadre sublime pour ceux qui s'y marient.

21

L'hôtel de ville avec les portraits sculptés d'Antoine Duprat et Louise de Savoie

19

20

De nombreuses manifestations sont également prévues tout au long de l'année comme Le Chapiteau du Livre, des séances de cinéma en plein air ou encore Natur'au coeur.

Ma visite s'est déroulée de bonne heure mais a été un peu contrariée par la pluie, du coup j'avais le parc pour moi toute seule, à l'abri des arbres. En espérant que la prochaine excursion sera plus ensoleillée...

03

02

samedi 8 août 2015

Le Clos Lucé, la dernière demeure de Léonard de Vinci.

DSCN0490

Je continue à vous faire découvrir les petites merveilles de ma région tourangelle en évoquant aujourd'hui la dernière demeure où vécut Léonard de Vinci: Le Clos Lucé.

DSCN0709

Le Clos Lucé, autrefois appelé le Château du Cloux, a été édifié en 1471 dans le centre ville d'Amboise en Indre-et-Loire à seulement une vingtaine de kilomètres de Tours.

A son arrivée en France en 1516 Léonard de Vinci vient de quitter Rome. Il est âgé de 64 ans et s'est forgé une solide réputation de peintre et d'architecte. C'est donc avec les honneurs que le roi François 1er l'accueille et le nomme "Premier peintre, architecte et ingénieur du Roi". Ayant hérité du Clos Lucé par sa mère Louise de Savoie, François 1er préfère aller vivre au château de Chambord ou à Fontainebleau. Il fait installer Léonard de Vinci au Clos Lucé, lui donne une pension princière de 700 écus d'or par an et lui paye ses oeuvres.

DSCN0487

DSCN0488

Ce qu'il faut savoir c'est que François 1er est un grand mécène et à une époque où les grandes idées de la Renaissance italienne commencent à se diffuser en France le Roi aime contribuer à cette diffusion. Il entretient donc une relation très fusionnelle avec Léonard de Vinci allant jusqu'à l'appeler "mon père".

François 1er va investir Léonard de grandes missions à la cour. Il travaille comme ingénieur, architecte mais aussi metteur en scène (avec la création de costumes) et organise de nombreuses fêtes. Ainsi dans cette demeure, Léonard de Vinci est libre d'exprimer son art et ses idées. Il profite de ce château durant trois années avant de rendre l'âme le 2 mai 1519.

DSCN0500

Depuis 1855 et à ce jour le château appartient à la famille Saint Bris qui décide d'ouvrir la demeure au public en 1954.

D'un point de vue architectural, le Clos s'organise autour d'une tour d'angle octogonale qui abrite un escalier à vis. Cette tour est entourée de deux bâtiments à deux étages construits en équerre. La grande caractéristique de cette demeure est sa façade en briques roses et en pierre de Tuffeau.

DSCN0685

Le jardin de Léonard

Autour de la demeure s'étend un parc de sept hectares. Il a été "transformé" en parc culturel où a été mis en scène l'art et les visions de Léonard. Ainsi le visiteur peut, au cours d'une promenade initiatique, découvrir les sources d'inspiration du peintre, de l'idée à la conception.

DSCN0531

Le char

DSCN0611

La machine volante

C'est un parc absolument magnifique, avec un étang, un embarcadère, quelques petites cascades où on peut y croiser les croquis de Léonard ainsi que ses réalisations mécaniques.

DSCN0621

DSCN0544

Une superbe visite à faire de préférence sous un ciel clément tant il y a de choses à voir dans le château et au parc. Le Clos Lucé est classé au patrimoine de l'Unesco.

DSCN0644

Pour plus d'informations et d'actualités vous pouvez consulter le site officiel en cliquant ici.

Ⓒphotos du clos et du parc The Lady and the Black Cat.

lundi 3 août 2015

Instant nature au parc de la Marbellière.

DSCN2140

J'avais envie d'évoquer aujourd'hui un endroit où j'aime particulièrement flâner, j'ai d'ailleurs la chance d'habiter dans les environs et de pouvoir traverser ce parc chaque jour. Il s'agit du parc de La Marbellière et son château.

DSCN2142

Situé à Joué-Lès-Tours et à seulement quelques minutes du centre de Tours, le château de la Marbellière est une propriété privée du XVIIe siècle, reconstruite au XIXe siècle. Ce qu'il faut savoir c'est qu'à une époque la ville de Joué-les-Tours se caractérisait grâce à de nombreuses propriétés (châteaux, manoirs) malheureusement pour un grand nombre détruites et/ou démantelées aujourd'hui. Les différents quartiers qui constituent la ville actuelle se sont dessinés, pour la plupart, à partir de ses nombreuses demeures comme par exemple les quartiers du Morier, de la Gloriette, de la Rabière (le parc a subsisté), l'Epan, La Grange, tous ses noms de quartiers sont à l'origine des noms de châteaux et de manoirs.

Actuellement le château de la Marbellière a été transformé en chambres d'hôtes, il comprend quatre chambres dont une suite, des tables d'hôtes sont également proposées ainsi que des cours de cuisine et de pâtisserie (et gourmande comme je suis c'est toujours bon à savoir).

Derrière le château on retrouve le parc clôturé par une partie de l'ancienne enceinte de la propriété mais aussi par une résidence privée. En s'y baladant on découvre une sorte de havre de paix en plein coeur de la ville, seul les quelques bruits de moteur des voitures nous rappelle que l'agitation de la ville n'est pas loin.

DSCN2148

Ce parc dégage beaucoup de sérénité et de quiétude, notamment grâce à ses arbres beaux et immenses, se sont de vrais Géants verts comme j'aime les appeler, avec des bras multiples comme s'ils étaient là pour nous accueillir sur leur territoire et nous protéger.

DSCN2154

DSCN2159

DSCN2145

Autour du petit étang, il n'est pas rare de croiser de charmants habitants, des chats, des cygnes, des canards et même une oie. Ils ont également leur petit lieu de vie et sont régulièrement nourris de pain par les habitants des environs. Et si vous tendez l'oreille vous pouvez même entendre quelques écureuils s'amuser à grimper et à descendre des arbres...

DSCN2146

DSCN2151

DSCN2152

Pour plus d'infos sur les chambres d'hôtes (et pas que ...) proposées par le domaine rendez-vous ici:

http://www.lamarbelliere.com/

©Photos non libres de droits by the Lady and the Black Cat

Posté par MamzelleMarie à 22:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,