dimanche 24 avril 2016

Wishlist Lecture: La liste de mes envies lecture.

cloudversusharddrive(1)

Bonjour, bonjour,

J'espère que vous allez magnifiquement bien. Aujourd'hui on se retrouve avec une wishlist "lecture" composée de mes cinq envies littéraires du moment, nouveautés ou non, ma pile à lire étant déjà bien fournie il n'est pas impossible que ces références s'y ajoutent très vite, alors en attendant voici quelques résumés.

 

trois jours et une vie

Auteur: Pierre Lemaître.

Titre: Trois jours et une vie.

Editeur: Albin Michel.

Pages: 282.

Genre: policier.

Résumé: "A la fin de décembre 1999, une surprenante série d'événements tragiques s'abbatit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt. Dans cette région couverte de forêts, soumise à des rythmes lents, la disparition soudaine de cet enfant provoqua la stupeur et fut même considérée, par bien des habitants, comme le signe annonciateur des catastrophes à venir. Pour Antoine, qui fut au centre de ce drame, tout commença par la mort du chien..."

couv15895109

Auteur: David Foenkinos

Titre: Le mystère Henri Pick.

Editeur: Gallimard, collection Blanche.

Pages: 286.

Genre: Roman.

Résumé: "En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses... Aurait-il eu une vie secrète? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination?"

 

couv74897874

Auteur: Sofi Oksanen

Titre: Baby Jane.

Editeur: Le Livre de poche.

Pages: 240.

Genre: Roman.

Résumé: « Elle payait le taxi, cherchait des sièges libres, veillait sur le bien-être de sa compagne. Dans les bars homos, on coupait la file d’attente et elle me présentait à tout le monde. Dans les soirées nanas, on dansait des slows et elle respirait encore sur ma nuque. C’était la perfection. »
Qu’est-il arrivé à Piki, la fille la plus cool d’Helsinki, qui vit désormais recluse dans son appartement ? Submergée par de terribles crises d’angoisse, elle ne parvient plus à faire face au quotidien. Faire des courses ? Impensable. Boire un verre dans un bar ? Impossible. Sans compter sur les problèmes financiers. Comment gagner sa vie lorsqu’on refuse d’interagir avec le monde ? La narratrice, son grand amour, tente de l’aider comme elle peut. Ensemble, elles vont monter une entreprise d’un goût douteux pour exploiter la faiblesse des hommes. Au mépris d’elle-même, elle va essayer de la sauver. Mais à quel prix ?

couv11369977

Auteur: Flemming Jensen

Titre: Imaqa.

Editeur: Babel.

Pages: 442.

Genre: Aventure.

Résumé: Martin, instituteur danois de trente-huit ans qui ressent un vide dans son existence, demande sa mutation dans la province la plus septentrionale du Danemark, le Groenland. Il prend ses fonctions dans un hameau de cent cinquante âmes : Nunaqarfik, à plus de cinq cents kilomètres au nord du cercle polaire. Armé de ses bonnes intentions, encombré de sa mauvaise conscience coloniale et de ses idées pré-conçues, Martin découvre une communauté solidaire, dont la vie s'organise en fonction de la nature environnante - et pas malgré elle.
Au fil des mois qui passent et des rencontres, dans une société où le rire est érigé en remède suprême contre la peur ou la tristesse, il apprend à apprécier ce qui est, sans se soucier de ce qui aurait pu être, et trouve ce à quoi il aspirait : l'aventure, l'immensité, l'harmonie, l'amour.

product_9782070178940_195x320

Auteur: Franz Olivier Giesbert

Titre: L'arracheuse de dents.

Editeur: Gallimard.

Pages: 448.

Genre: roman.

Résumé: Sous le plancher de sa maison de famille, un professeur retrouve par hasard les Mémoires inédits de son aïeule Lucile Bradsock, réfugiée en pleine Révolution française chez un célèbre dentiste parisien qui lui a appris le métier.
Sa vie claque comme une épopée. Devenue l’une des premières femmes dentistes de l’Histoire, cette scandaleuse soigne Robespierre aussi bien que le fils du roi, avant de partir en Amérique sur un bateau négrier.
Grâce à ses talents de praticienne et au fil de ses aventures entre les deux continents, Lucile rencontre Louis XVI, Washington, La Fayette ou Napoléon, tous décrits sous un jour inattendu. Prenant fait et cause pour les esclaves du Sud ou les Indiens de l’Ouest, ce Monte-Cristo en jupons cherche toujours à infléchir le cours de l’Histoire sans oublier de redresser les torts et de faire justice elle-même.
Infatigable séductrice, Lucile Bradsock professe un goût immodéré de l’amour et des hommes. Sa devise : «Merci la vie!»

 

 Et vous quelles sont vos envies lecture du moment ??

 


mercredi 11 mars 2015

Point lecture: "Charlotte" de David Foenkinos

Le point lecture du jour est consacré au dernier roman de David Foenkinos, Charlotte, paru au mois d'aout 2014 et publié dans la collection Blanche de Gallimard. Grâce à cet ouvrage, l'auteur à remporté deux prix, le prix Renaudot 2014 ainsi que le prix Goncourt des lycéens 2014.

20141119-david-foenkinos-charlotte

Résumé (extrait du quatrième de couverture)

"Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu'elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d'une oeuvre picturale autobiographique d'ue modenrité fascinante (...)"

Charlotte est le treizième roman de David Foenkinos. Il nous propose ici un récit bouleversant. Comment ne pas être marqué par le destin tragique de cette artiste peintre juive née en 1917 et morte à son arrivée à Auschwitz le 10 octobre 1943, gazée certainement parce que trop faible pour travailler dans le camp en raison de sa grossesse. Elle avait seulement vingt-six ans et pourtant en parcourant sa vie au travers de ce livre, elle nous donne l'impression d'avoir vécu beaucoup plus longtemps. Issue d'une famille juive bourgeoise, elle connait de terribles tragédies et ce depuis le plus jeune âge, comme si la mort rodait tout autour d'elle. Un mauvais karma ?? ... possible. Sa famille connait quelques troubles bipolaires avec de multiples suicides, c'est d'ailleurs presque une tradition familiale.

Adolescente, elle se découvre artiste, elle peint, beaucoup, son talent est finalement repéré, mais étant juive elle n'a pas le droit à la reconnaissance. Elle est mise à l'écart tout d'abord de la notoriété puis petit à petit de toutes les sphères de la société. Ce qui la sauve au début c'est sa ressemblance avec une aryenne, elle peut encore prendre un simple verre sur une terrasse de café, vivre ... mais la boule au ventre, l'étau se resserre... C'est le début de l'oppression. On découvre d'ailleurs comment la société artistique juive de l'époque essaie de survivre tant bien que mal face à la montée des nazis. Certains réussiront à fuir vers les Etats-Unis, les Pays - Bas, d'autres seront déportés ...

Charlotte_Salomon

Charlotte est envoyée par ses parents dans le sud de la France, où elle est accueillie à Nice, par Ottilie, une américaine qui héberge des juifs notamment des enfants. Elle rejoint alors ses grands-parents qui eux aussi vivent chez l'américaine.  Ce sera sa perte. Elle est déportée une première fois avec son grand-père, elle est confrontée une première fois à l'horreur humaine. Elle est finalement sauvée. Elle échappe une seconde fois à une déportation grâce à un policier français qui lui demande de s'enfuir. Elle est déportée une troisième fois, suite à la dénonciation d'une voisine ou d'un voisin, cette fois-ci c'est à Auschwitz ... Elle et son compagnon partent pour le camp de la mort.

Avant sa déportation "définitive" elle réalise l'Oeuvre, SON OEUVRE. Vie? ou Théâtre? tel est le nom de cette autobiographie artistique où se mêle l'écriture, la peinture, la musique. Cette oeuvre est composée de 784 gouaches de figures et de mots peints, réalisées dans l'urgence entre l'été 1940 et 1942. Se sentant en danger de mort, elle confie cette oeuvre au Docteur Moridis en lui disant "C'est toute ma vie" ... elle a un besoin de transmettre ce qui lui reste, à savoir ses souvenirs, peut- être pour exister encore bien après la mort, pour perdurer dans le temps.

Mais Charlotte c'est aussi l'obsession d'un auteur pour son sujet. David Foenkinos se met en scène dans son ouvrage, il se lance sur les traces de Charlotte, comme un jeu de pistes, il recherche des indices, comme pour entrer en connection avec l'artiste, pour se rapprocher d'elle un peu plus. Il lui rend hommage. ... Cette obsession il l'a manifeste par l'écriture. Il choisi de rédiger son texte en prose, tel un poème. J'avoue que j'ai été dérangé par cette mise en page, il m'a fallu un peu de temps pour adapter ma lecture. Mais pourquoi avoir choisi ce mode de rédaction?  Justement il se justifie: "Pendant des années j'ai pris des notes, j'ai parcouru son oeuvre sans cesse (...) j'ai tenté d'écrire ce livre tant de fois! (...) Devais-je romancer son histoire? (...) je commençais, j'essayais puis j'abandonnais (...)C'était une sensation physique, une oppression, j'éprouvais la nécessite d'aller à la ligne pour respirer. Alors j'ai compris qu'il fallait l'écrire ainsi."

Charlotte-Salomon-Leben-oder-Theater

J'ai été très émue en lisant son histoire, certains passages m'ont fait froid dans le dos. Comment vivre face à la persécution constante des nazis. Comment garder confiance en l'humanité?  et comment avoir confiance en son prochain? (Elle en a vécue des trahisons). C'est difficile de parler du livre sans vous spoilier toute l'histoire, il y a tant de choses à dire. Tant de paradoxe aussi. Car c'est en vivant presque libre, sortant dans la rue aux yeux même des nazis, qu'ils l'a laisseront tranquille. C'est en vivant reclue, et cachée qu'elle sera dénoncée ...

J'espère vous avoir donné envie de découvrir cet ouvrage ou du moins d'avoir éveillé en vous un intérêt pour cette artiste partie bien trop jeune...

 

David Foenkinos, Charlotte, collection Blanche, Gallimard, 221p. , 18E50.

Posté par MamzelleMarie à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,