jeudi 25 février 2016

[Photos] Instants félins #2 - Le bel inconnu du Jeudi ...

03

Bonjour, bonjour,

J'avais envie de partager avec vous ma petite rencontre du jour en quelques photos. Un rayon de soleil et me voilà partie dans le jardin à admirer les premiers bourgeons et les jonquilles en fleurs. Et puis un joli chat roux s'est avancé vers moi. Ce bel inconnu félin s'est laissé prendre au jeu du shooting photo tout en se prélassant sur la première chaise longue s'offrant à lui. Il traîne depuis peu dans le quartier, Monsieur Chat le surveille de sa fenêtre, mais toujours pas de maître à l'horizon ... Un si beau chat ...

01

02

04

05

 

Posté par The Lady à 21:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


dimanche 21 février 2016

La Japan Tours Festival - 2ème édition.

Japan toursfestival

Bonjour, Bonjour,

Je vous retrouve aujourd'hui pour vous faire un bref récap' de ma "petite" visite dominicale au Japan Tours Festival qui a eu lieu ce week-end (19, 20 et 21 février 2016) au Vinci de Tours. Ma visite concerne principalement les exposants, où j'ai pu faire de très belles découvertes, pas de récap' donc ni des différentes conférences ni des Cosplays (d'ailleurs certains étaient absolument incroyables bravo les filles et les garçons !!).

01

06

Il s'agissait de la deuxième édition du Japan Tours Festival, un des plus grand festival de culture japonaise et Geek de la région centre. Au programme de nombreux ateliers (origami, jeux de société, cuisine asiatique, Ikebana), de nombreux exposants, idéal pour faire le plein de goodies, l'opportunité de rencontrer des personnalités telles que Bob Lennon, le Joueur du Grenier mais aussi des illustrateurs tels que Maliki et Soullion, Thomas Astruc, Bernard Deyriès, etc.

09

12

Les illustrateurs Thomas Astruc (premier plan) et Bernard Deyriès (second plan) en pleine séance de dédicaces.

02

Mon premier coup de coeur concerne le travail de l'artiste Alfinor Kraft qui réalise des bijoux fait main et sur mesure. J'ai craqué pour une de ses très originales bagues "oeil", je l'adore !! vous pouvez le suivre sur son facebook ici.

13

Puis mon second coup de coeur est pour l'illustratrice Jennaris/Nekozumi, qui réalise de sublimes illustrations, j'ai cru comprendre qu'elle travaillait actuellement sur l'élaboration d'un manga. J'ai hâte de voir le résultat final !! Vous pouvez retrouver son travail sur deviant art ici ou la suivre sur instagram .

03

04

05

08

10

Maquettes en papier "papercraft" réalisées par les membres de l'Association Anigetter.

07

Les chouettes rencontres du Japan Tours !!

11

Le Bureau 21 a aussi exposé cette année !!

Un dimanche après-midi comme je les aime, avec de belles rencontres et de discussions avec des auteurs, des illustrateurs et des éditeurs, et beaucoup de goodies ramenés à la maison...

Pour ceux et celles que ça intéresse la prochaine édition aura lieu les 24,25 et 26 février 2017, à vos agendas !!!

Japan Tours Festival (site officiel)

Article de la Nouvelle République ici.

@crédits photos: TheLadyandtheBlackCat

jeudi 18 février 2016

Point Lecture: Puzzle de Franck Thilliez.

puzzle

Bonjour, Bonjour,

Le point lecture du jour est consacré au thriller de Franck Thilliez intitulé Puzzle. Cet auteur est pour moi une très belle découverte puisque c'est la première fois que je fais connaissance avec son style, avec sa plume. J'ai donc profité des mes cinq longues heures de train reliant Tours à Toulouse pour entamer et finir ma lecture.

          |Résumé|

Ilan et Chloe sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer au jeu ultime, celui dont on ne connaît que le nom: Paranoïa. Le jour venu, ils reçoivent la règle numéro 1: Quoi qu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu. Suivie, un peu plus tard, de la règle numéro 2: l'un d'entre vous va mourir. Et quand les joueurs trouvent un premier cadavre, jeu et réalité commencent à se confondre. Paranoïa peut alors réellement commencer ...

          |Mon avis|

Au commencement nous avons Lucas Charbon, patient atteint de psychose, enfermé dans un hôpital psychiatrique pour meurtre. Il s'apprête à faire d'étranges révélations à la psychiatre Sandy Cléor sur ce qui l'a conduit dans cet établissement de fou.

Parallèlement nous faisons la connaissance d'Ilan Dedisset, un fan de jeux vidéos et employé travaillant de nuit dans une station service. Il est resté très perturbé par la mort de ses parents et tente de se reconstruire et de reprendre goût à la vie jusqu'à ce que son ancienne petite amie le contacte pour entamer une chasse au trésor du nom de Paranoïa. D'abord hésitant, Ilan finit par accepter de participer à ce jeu hors norme. Tout deux passent les différents tests psychologiques et finissent par faire partie des huit candidats sélectionnés pour le jeu.

Dès lors les huit participants se retrouvent de leur plein gré, enfermés dans un hôpital psychiatrique désaffecté, en pleine montagne et de surcroît en pleine tempête de neige. Ils sont coupés du monde, sous le joug d'un maître de jeu nommé Hadès, un nom et une référence non négligeable qui renvoit directement à l'Enfer de la Divine Comédie de Dante.

C'est un huis-clos qui s'installe où les candidats doivent élucider des énigmes tout en parcourant les longs couloirs de cet hopital au passé trouble. 300 000€ sont en jeu, c'est donc chacun pour soi. Mais le lieu cache ses secrets, son passé, ses cadavres. Ils sont huit au départ mais plus pour longtemps. Les participants disparaissent les uns après les autres et s'il y avait un tueur avec eux ? ou parmi eux ?

Lucas Charbon et Ilan Dedisset seraient-ils liés? par un même passé? par une même histoire ? par un même drame ?

La première partie du livre, avant l'entrée dans le jeu, ne m'a pas parût totalement indispensable (quoique très bien écrite). Mais c'est véritablement au commencement du jeu que j'ai eu cette impression d'immersion totale dans l'histoire comme si j'étais moi-même la neuvième candidate. Durant ma lecture j'ai lutté pour ne pas me laisser embarquer par les fausses pistes, les faux amis, les fausses révélations, mais faut-il encore pouvoir les décrypter. J'avais beau relever les indices, revenir en arrière dans ma lecture, j'ai dû renoncer et me laissé guider par l'auteur.

Car oui l'auteur ne laisse aucun répit à son lecteur, nous sommes totalement immergés et absorbés par l'histoire, comme si on pouvait presque toucher les personnages. Franck Thilliez utilise ce personnage d'Ilan comme un pantin qui nous balade au fil des pages et au fil de l'intrigue. Nous sommes obligés de le suivre, il nous sert de guide, mais peut-on réellement faire confiance à un homme qui est lui-même perdu dans les méandres de ses propres angoisses, parfois sain d'esprit parfois fou.

Si on rajoute à tout cela un décor angoissant, pas franchement cosy mais sombre, sale, froid et glacial. La notion de huis-clos est renforcé par cette neige épaisse qui tombe sans cesse en abondance, ces couloirs sans fin et ses pièces terrifiantes (électrochocs, lobotomie).

Au cours de ma lecture, beaucoup de références cinématographiques me sont revenues en mémoire. Il serait difficile de vous en parler sans prendre le risque de vous spoiler l'intrigue, le dénouement. Car oui cette fin incroyable a laquelle on ne s'attend pas, on l'envisage, on l'imagine tout au long de notre lecture, on essaie aussi d'anticiper la fuite d'Ilan, comment peut-il se sortir de ce cauchemar? Mais c'est sans compter sur l'imagination débordante de l'auteur.

Puzzle est un véritable casse-tête littéraire au scénario complexe. Une fois ma lecture terminée, c'est en fermant mon livre que je me suis surprise à dire "Ah ouais quand même !!"...

Titre: Puzzle

Auteur: Franck Thilliez

Editeur: Fleuve Editions

Publication: octobre 2013

Pages: 430 p.

Prix: 20€90.

Posté par The Lady à 18:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 30 janvier 2016

Point lecture: Check Point de Jean-Christophe Rufin.

check point

Mon premier point de lecture de l'année est consacré au dernier roman de Jean-Christophe Rufin, un roman sur lequel je "louchais" depuis un moment et que j'ai eu un mal de chien à finir, pas à cause de la qualité du livre, mais par manque de temps. Je l'ai désormais terminé et j'ai plutôt apprécié ma lecture je m'en vais donc vous débriefer tout ça !!

          |Résumé|

Maud, vingt et un an, cache sa beauté et ses idéaux derrière de vilaines lunettes. Elle s'engage dans une ONG et se retrouve au volant d'un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre. Les quatre hommes qui l'accompagnent dans ce convoi sont bien différents de l'image habituelle des volontaires humanitaires.

Dans ce quotidien de machisme, Maud réussira malgré tout à se placer au centre du jeu. Un à un, ses compagnons vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence. Et la véritable nature de leur chargement.

          |Mon avis|

Au centre de cette histoire, une protagoniste importante, une jeune fille, Maud, mal dans sa peau, et qui pour trouver un sens à sa vie se lance dans l'humanitaire. Elle participe à un convoi, de deux camions, chargé de distribuer denrées alimentaires et médicaments à la population isolée par la guerre, en pleine Bosnie centrale, en 1995 ... Sa féminité semble se résumer uniquement à son prénom, elle fait tout pour que les hommes ne la remarque pas. Cheveux courts, grosses lunettes, vêtements larges, elle veut se protéger pour ne pas affronter le regard des hommes. C'est pourtant sa féminité, sa douceur et sa naïveté qui va complètement contraster avec les quatre garçons qui vont l'accompagner durant cette aventure. Elle va en effet se retrouver face à un véritable combat de coq, la tension est palpable au quotidien, les quatre hommes ne s'entendent et ne se supportent pas, en compétition continue, ils vont même jusqu'à se battre entre eux, alors qu'ils sont déjà en zone de combat.

Le livre est constitué de plusieurs parties. J'avoue m'être un peu ennuyée durant la première. La mise en place est un peu longue. On fait connaissance avec les quatre hommes, leur psychologie et leurs motivations à être présents sur cette zone de guerre, tout cela par l'intermédiaire des confessions qu'ils font à Maud. On apprend aussi le quotidien et les angoisses que connaissent les volontaires sur le terrain. L'angoisse d'être tué, l'angoisse à l'approche des fameux "check point", ces points de contrôles tenus désormais par des milices armées jusqu'aux dents. Il faut savoir négocier,  et connaître la langue du pays pour passer sans encombre. Le danger est partout, avec ses risques d'embuscades, ses ruines, ses dommages collatéraux, ses traites, ses charniers.

Mais l'allusion à la guerre de Bosnie s'arrête là. En réalité on a affaire à un véritable huis clos entre ses cinq personnages. L'action commence véritablement à prendre forme à partir de la seconde partie, et c'est à ce moment que j'ai absolument dévoré mon livre tellement l'action me tenait. Au cours du périple le groupe va se scinder en deux, car le convoi ne transporte pas uniquement de l'alimentation et des médicaments mais bien des explosifs. Par amour d'un des garçons, Maud va choisir de participer au vol du camion qui contient ses explosifs et partir avec lui dans les montagnes bosniaques afin de fournir les armes pour aider le pays à sortir du conflit. Ils se retrouvent tous deux seuls, avec pour avenir les montagnes à traverser et le climat pas toujours amical, (difficile d'avancer sous des rafales de neige), mais poursuivis aussi par leurs anciens camarades qui souhaitent récupérer la marchandise (sans compter accessoirement les quelques milices qui traînent et qui peuvent les tuer à tous moment).

Ce qui a été particulièrement agréable dans cet ouvrage, c'est la fluidité de l'écriture. J'ai pas vraiment eu l'impression de lire un roman mais plutôt de voir un film. Le décor était parfaitement planté dans mon esprit, tout était limpide. On pourrait même penser qu'il a été écrit comme une sorte de "road movie", je ne sais pas si le terme peut s'accorder à la littérature, mais on peut appeler cela un "road novel" (??)... Je m'attendais par contre à un peu plus d'anecdotes historiques sur la guerre de Bosnie, mais ce n'est pas la motivation de ce roman, très proche aussi du thriller psychologique ...

Titre: Check Point

Auteur: Jean-Christophe Rufin

Éditeur: Gallimard.

Publication: mars 2015.

Pages: 390.

Prix: 21€.

 

Pas de billets la semaine prochaine, vacances obligent et j'ai comme une envie de me déconnecter du monde virtuel pendant quelques jours. Mais cela ne doit pas vous empêcher de laisser quelques mots si ça vous dit, je me ferais un plaisir de vous répondre à mon retour.

Tchuss ...

Posté par The Lady à 22:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 28 janvier 2016

Mes favoris du mois de janvier

Les

Bonjour bonjour les amis,

Le mois de janvier touche déjà à sa fin, c'est donc l'heure des ... FAVORIS !! Musique, série, Blogs//Vlogs et que sais-je encore, la liste des coups de coeur est longue sur ce bonne lecture ...

          |Ce que j'ai écouté|

On commence en musique avec une sélection de six titres (je vous l'a fait courte niveau playlist sinon on est pas rendu) qui ont rythmé mes oreilles durant ce premier mois de l'année ...

Le tube du grenier du mois (oui il y en a toujours un !!) est un morceau de Monsieur David Bowie. Il a malheureusement fait parti de la vague des "décès célèbres" de ce mois-ci, du coup ça m'a rendu toute nostalgique (et un chouilla triste ... C'est que je l'aimais bien moi, David !!). Si je devais retenir un seul de ses titres se serait probablement Space Oddity.

David Bowie - Space Oddity

On se reprend un peu avec le dernier Madcon "Don't worry" histoire de booster nos journées d'hiver un peu grises et de rester en forme malgré la pluie. J'aime bien c'est rythmé, positif, de la bonne énergie musicale et même toi qui n'aime pas là ... oui toi ... j'suis sûre que tu bouges tes pieds en écoutant ce titre (AVOUE !!)

Madcon - Don't Worry Ft. Ray Dalton (audio)

Les L.E.J ont aussi beaucoup marqué mon début d'année. Je suis totalement et absolument "amoureuse" de leur reprise de Tryo El Dulce de Leche que je trouve juste sublime. Elles gèrent de la fougère il n'y a aucun doute !!

L.E.J reprend "El Dulce de Leche" de Tryo en live dans #MLS

Gros coup de coeur aussi pour la petite Pomme et sa chanson "j'suis pas dupe". Guitare-voix le duo parfait. Un peu de poésie dans ce bas monde que diable !!

Pomme - J'suis pas dupe

Mon année 2015 aura été bercé par l'album de The Do "Take took Taken" et bien figurez-vous que des faces B viennent de faire leur apparition. Du coup me revoila partie dans mon délire The Do (Oh my god vas-y que je te les écoute H24 !!) heureusement pour mon entourage et ma santé mentale il ne s'agit que de trois titres dont mon coup de coeur absolu Poppies en écoute ici !! (attention c'est addictif !!)

Je finis ma playlist avec le tout dernier Iggy pop, "Gardenia", à peine sorti et déjà dans mes oreilles. Ce titre a été réalisé en collaboration avec Josh Homme (un des cofondateur des Eagles of death metal et ex Queen of the stone age). On retrouve un Iggy Pop à la voix et au style vocale proche de David Bowie, franchement vous fermez les yeux et à certains passages de la chanson c'est troublant...

Iggy Pop - Gardenia

          |Ce que j'ai regardé|

J'ai toujours été fasciné par les extravagances des rois de la Renaissance, surtout celle de Louis XIV (le château de Versailles est tout de même une très belle extravagance !!). Sachant que je suis une grande adepte des séries historiques (je me souviens comme j'avais adoré Les Tudors !!) c'est donc avec grand intérêt et une curiosité IMMENSE que je me suis penchée sur le cas de la série Versailles. Création originale de Canal+ et qui a coûté apparemment la peau du dos aux producteurs, diffusée sur Canal je ne sais plus trop quand et je ne sais plus trop à quelle heure (vous excuserez mes lacunes), j'ai juste adoré même si pourtant en voyant le casting j'ai eu un peu peur ...

La saison 1 retrace le début du règne de Louis XIV et évoque à la fois (de façon un peu fouilli fouillu faut bien l'admettre) le conflit France/Hollande (sans mauvais jeu de mot hein !), et les débuts des travaux à Versailles, grosso modo ... Tout y passe conflit politique, guerre, romance, sexe (ils avaient pas la télé à l'époque fallait bien s'occuper un peu !), luxure, pouvoir, trahison, complot, tout les ingrédients pour faire une bonne intrigue. Mais ce qui m'a le plus marqué c'est la relation conflictuelle qu'entretient Louis XIV avec son frère Philippe. C'est le fil conducteur de cette première saison, absolument tout nous ramène à cette relation du "je t'aime frangin mais faut pas trop déconner j'suis quand même le roi !"

VERSAILLES- Bande-annonce CANAL+

Gros coup de coeur pour l'acteur Alexander Vlahos (déjà vu dans Merlin) qui interprète Philippe d'Orléans, le frère de Louis XIV. Il est absolument magnifique dans ce rôle qu'il porte à la perfection !! Coup de coeur aussi pour Noémie Schmidt qui interprète le rôle d'Henriette, maîtresse du roi et épouse de Philippe. Assez discrète et effacée en début de saison, elle sait donner de l'importance à son personnage au fil des épisodes. Et enfin dernier coup de coeur pour l'acteur Tygh Runyan qui joue le rôle de Fabien, le super flic du roi, chef de la police. Il dirige d'une main de fer les services de renseignements de la cour. Ses grands yeux noirs sont terrifiants, il est froid, sans pitié, antisocial fuyant toutes relations humaines, il va pourtant se laisser séduire par la belle Béatrice et nous dévoiler son côté fragile et humain ...

          |celles que j'ai suivi sur le net|

Et oui en terme de Vlogs ce mois-ci j'ai principalement suivi des filles ... Je ne sais pas pourquoi, le coeur à ses raisons ... Bref ... A part Et pourquoi pas Coline que je continue à suivre assidûment, c'est justement par son intermédiaire que j'ai découvert la Vloggeuse qui va suivre, à savoir Solange te parle !! Comment décrire Solange ? Petit bout de femme, une sorte de petit ovni d'une intelligence et d'une culture incroyable. J'aime le regard qu'elle porte sur la vie et sur ce qui l'entoure. Lorsque j'ai le moral d'une mouche écrasée c'est vers Solange que je me tourne, et ça va tout de suite mieux...

La chaîne de Solange te parle ici

Pour les petites cuisinières en herbes mais pas que, le Vlog de Shiu Li est particulièrement intéressant. On y retrouve plein de petites recettes faciles à réaliser. Si tu es en panne d'inspiration les idées proposées sont simples, gourmandes et très jolies en plus.

La chaîne de Shiu Li ici

Je finis cette catégorie avec le Vlog de WildPastelHair qui est une youtubeuse beauté complètement barrée ! J'adhère à son univers un peu décalé, elle sort du lot des blogs beauté habituels, parfois maladroite mais absolument drôle !!

La chaîne de WildPastelHair ici

          |ce que j'ai aimé porter|

Pour conclure mon billet, je finis avec trois accessoires que j'ai adoré porté tout au long du mois.

01

1. Une paire de boucle d'oreilles fantaisies acheté durant les soldes chez MOA. Elles sont encore disponibles en boutique, du moins dans ma ville (Tours).

2. Un pendentif porte-clé représentant un chat noir de dos acheté chez IAM. Le chat noir l'indispensable, on ne se refait pas !!

3. Un pendentif "octopus" de l'artiste Nadia Frenska qui réalise des bijoux de foulards et des bijoux illustrés. J'ai complètement flashé sur ce pendentif, et gros craquage pour son travail qui est magnifique !! son site ici.

 

Et voila pour les favoris du mois de janvier, j'espère que ça vous a plu !!

A très vite pour de nouvelles aventures ...


jeudi 21 janvier 2016

[Spectacle] Arnaud Tsamère - Confidences sur pas mal de trucs plus ou moins confidentiels.

couv

Hier soir, mercredi 20 janvier a eu lieu à l'Espace Ligéria de Montlouis-sur-Loire, le nouveau One-Man-Show d'Arnaud Tsamère "Confidences sur pas mal de trucs plus ou moins confidentiels". Un show complètement barré, emprunt de folie douce et incroyablement drôle (je suis pas hyper objective...Je sais... mais j'adore ce type ... ).

01

... Arnaud nous fait le coup du lapin ...

Dès le départ, Arnaud nous annonce la couleur: le fil rouge de son spectacle est de ne pas nous faire rire ... "C'est ce que je vais tâcher de faire dans ce nouveau spectacle (...) aller contre ma nature comique, tenter de stopper un peu cette spirale du rire infernale. Comment? En parlant de moi. Quoi de plus chiant que quelqu'un qui parle de lui?"

02

Evidemment chassez le naturel il revient au galop. Arnaud provoque le rire presque malgré lui en jouant sur l'absurde, les longs silences, les imitations (imiter tout le répertoire de la chanson française en moins de deux minutes) il s'amuse de l'intonation d'un mot (Baaaaldaquiiiiiin ...) ce qui produit des fous rire à chaque syllabe.

03

Le comptoir où repose son verre est bancal, pas grave, il part chercher sa caisse à outils, sa perceuse, et le répare en plein spectacle. L'audience n'est pas non plus épargnée. Les deux spectateurs qui montent sur scène en prennent pour leur grade mais toujours avec sympathie et humour ...

04

Le clou du spectacle repose certainement sur le sketch du pingouin et de son cancer du genou. Arnaud donne de sa personne pour nous aider à bien comprendre la situation de ce pauvre animal. Pour cela quoi de mieux que de se déguiser en pingouin.

L'humour d'Arnaud est atypique, loufoque, il nous embarque dans ses délires, improvise parfois et rebondit toujours avec intelligence. Il a tenu son pari, son spectacle n'est pas drôle il est à mourir de rire ...

Merci Arnaud.

Arnaud Tsamère - Site Officiel

 


copyright-photos

dimanche 17 janvier 2016

Une balade en Touraine: Le Château de Montrésor.

01

Hello les amis,

Voici un dimanche de plus qui s'achève et qui a été bien rempli en balades un peu fraîches mais ensoleillées (oui c'est pas parce qu'il fait que 5 degrés dehors qu'on ne peut pas partir en vadrouille hein ?!). Cette fois-ci on se dirige aux alentours de la ville de Loches pour faire une halte à Montrésor, petit village tourangeau situé à une cinquantaine de kilomètres de Tours.

Sur la route on croise tout d'abord la très belle bâtisse de la Chartreuse de Liget, fondée par Henri II Plantagenêt (Comte d'Anjou et à ses heures perdues Roi d'Angleterre) en 1178.

02

... Le grand portail de la Chartreuse ...

03

Puis nous arrivons à Montrésor et à son château. Édifié au début du XI siècle il surplombe la vallée de l'Indrois. A ses pieds on retrouve le bourg qui fait désormais partie des plus beaux villages tourangeaux.

05

Le portail du Château ...

06

... où nous sommes accueillis par un soldat armé jusqu'aux dents

07

08

09

L'ange déchu de Constantin Corti

10

Durant ma visite j'ai été absolument subjuguée par la collection de tableaux exposés dans chacune des pièces du château. Cette collection regroupe des tableaux primitifs italiens, des oeuvres retraçant une partie de l'histoire de la Pologne (le château a été racheté par un polonais, le Comte Branicki en 1848), et des portraits de famille dont certains réalisés par la grande prêtresse du genre Madame Vigée-Lebrun (de quoi ravir l'ancienne étudiante d'histoire de l'art que je suis).

11

Fusain d'Artur Grottger qui représente le génie de la musique

12

13

14

16

Puis suite à la visite du Château, nous voici dans le parc romantique,

18

Cette statue en bronze de Jules Franceschi représente un soldat mourant

17

Une vue de l'Indrois, la rivière au pied du château

20

Dernière photo de la demeure avant le coucher du soleil.

J'espère que cette visite vous a plu, je vous encourage vivement à venir visiter ce bel édifice et ce petit village tourangeau, si jamais vous passez dans les parages. Belle semaine à vous toutes et tous ...


 

copyright-photos

jeudi 7 janvier 2016

[Photos] Instants félins

01

En guise de premier billet de l'année je vous propose quelques instants félins en photos, l'occasion de vous donner quelques nouvelles de Monsieur Chat dans son nouvel environnement. Depuis presqu'un mois nous avons emménagé provisoirement chez mes parents avant le grand départ dans le sud de la France dans quelques mois. Mes parents possèdent déjà deux chats et j'appréhendais beaucoup la rencontre entre Monsieur Chat et ses deux autres congénères. 

05

Monsieur Chat a une vue parfaite sur le jardin des voisins ... les oiseaux

A ma grande surprise la rencontre s'est très bien déroulée, Monsieur Chat a fait profil bas devant Mimi le vieux chat bougon, considéré un peu comme le vieux sage félin de la maison (et malheureusement décédé il y a peu), mais il a aussi désespérement fait le beau devant la petite Aria, boule de poil blanche récemment recueillie dans la maison et qui ignore totalement les signaux de dragues de mon beau chat noir ... (de toute façon il ne peut plus faire grand chose de ce coté là ...)

03

La petite Aria toujours très attentive à sa toilette.

04

02

06

Comme vous pouvez le constater les chats d'amour se portent bien, j'ai même bon espoir qu'ils finissent par nous faire quelques séances de jeux, on croise les doigts ...

©Photos TheLadyandtheBlackCat non libres de droits

Posté par The Lady à 22:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 31 décembre 2015

Une balade en Touraine: le quartier du Vieux Tours et ses environs.

DSCN0870

Hello la compagnie,

Pour ce dernier billet de l'année je vous propose de continuer notre périple consacré à la ville de Tours, ma ville de coeur, avec une visite dans le quartier du Vieux Tours, quartier typiquement tourangeau et très fréquenté par les étudiants et les touristes.

DSCN0862

Le quartier du Vieux Tours est le plus touristique de la ville. Il est situé autour de la rue du Commerce, de la rue Colbert et de la rue du Grand Marché. Il est très connu pour ses maisons médiévales à Colombages et également pour sa célèbre Place Plumereau qui constitue le centre de ce quartier, place que les Tourangeaux aiment renommer "La Place Plume" (ça va plus vite quoi !).

DSCN0868

La Place Plumereau qui s'installe doucement, il est encore tôt ...

Autour de cette place on retrouve une multitude de petits restaux et bars très prisés par les étudiants, la faculté de lettres (fac des Tanneurs) se trouvant à seulement quelques centaines de mètres, et par les touristes également.

DSCN0863

DSCN0873

détail d'une maison tourangelle place Plume...reau

DSCN0877

La rue Briçonnet relie directement la fac des Tanneurs à la Place Plumereau

DSCN0881

La rue Briçonnet ...

Si les touristes sont autant attirés par ce quartier c'est qu'au delà de son aspect "médiéval", le quartier abrite aussi de nombreux monuments ou curiosités.

Sur la Place du Grand Marché on retrouve une curiosité qui appartient désormais à l'imaginaire de la ville: Le Monstre !! Il s'agit d'une oeuvre argentée réalisée par le plasticien Xavier Veilhan pour la ville de Tours dans le but de dynamiser la place, ce qui a plutôt fonctionné puisque les tourangeaux ont désormais pris l'habitude de renommer cette place: la Place du Monstre.

DSCN0860

Le Mooooonssstre !!

J'ai choisi d'évoquer en guise de monuments historiques celui que je considère comme le plus somptueux de la ville de Tours: la Basilique Saint Martin. C'est à l'origine une ancienne église collégiale qui date du XIe siècle, dont il ne reste aujourd'hui que les deux tours (la Tour Charlemagne et la Tour de l'horloge qui sont désormais classés monuments historiques).

DSCN0889

DSCN0891

L'édifice actuel de la Basilique a été construit par Victor Laloux entre 1886 et 1902 dans un style néo-byzantin.

DSCN0898

DSCN0914

La magnifique crèche installée au pied de la Vierge Marie.

La crypte de la Basilique actuelle contient le tombeau reconstitué de Saint Martin de Tours, l'un des principaux saints de la chrétienté et le plus célèbre des évêques de Tours.

Notre périple s'achève ici, mais si vous souhaitez faire une autre balade dans la ville de Tours vous pouvez toujours vous rendre ici pour une visite du quartier du théâtre ...

Je vous dis à l'année prochaine (ça parait loin dit comme ça !!), passez un très bon réveillon de la saint Sylvestre, prenez soin de vous ...

©Photos TheLadyandtheBlackCat non libres de droits

dimanche 27 décembre 2015

Une Balade en Touraine: Amboise et son centre-ville.

01

Hello la compagnie,

J'espère que vous avez passé un très bon Noël et qu'il a été riche en cadeaux. Personnellement mon foie se remet petit à petit des kilos de chocolats (on ne vit qu'une fois hein !!) que j'ai ingurgité en ces quelques jours ... Du coup pour récupérer entre ses deux jours de fêtes de fin d'année je vous propose une balade en photo au sein même de la ville d'Amboise.

Pour info, Amboise est une ville d'Indre-et-Loire située sur les bords de la Loire à une vingtaine de kilomètres de Tours. La ville doit sa renommée à son château, le Château Royal d'Amboise (s'il vous plait) mais aussi le Château du Clos Lucé (que j'ai déjà évoqué ici) et la Pagode de Chanteloup, pour ne citer qu'eux.

02

Le Château Royal d'Amboise et sa façade donnant sur la Loire ...

03

Rue François 1er et ses petites décorations de Noël ...

04

Un détail de la façade d'une maison

05

Louis XI surveille notre promenade depuis sa cour

06

La cour du musée

07

La façade côté rue François 1er de la Maison Bigot, artisan chocolatier et patissier, très joliment décorée pour ces fêtes de fin d'année.

08

Le château et son entrée place Michel Debré

11

quelques détails du château

12

10

Le clocher de la Rue Nationale

09

Face au château on retrouve toute une diversité de petits restos...

13

... Salons de thé et petites boutiques.

14

Au détour d'une boutique je suis tombée sur les magnifiques cartes postales de l'illustratrice Séverine Pineaux et sa collection Chats Enchantés (aux éditions Au Bord des Continents) ... Des chats évidemment, comme toujours ...

15

Et comme à chaque fois que je me rends à Amboise je reviens avec quelques douceurs, généralement du thé, cette fois ne fait pas l'exception à la règle. Ici j'ai craqué pour ce minuscule pot de confiture Saint Dalfour à la figue royale, pour cette adorable et tout aussi riquiqui boule à thé tamis accompagné de sa petite théière blanche trop mignonne, et enfin du thé vert de chez Dammann Frères à la fraise/pistache avec des gros morceaux de canneberges dedans (miam !!).

J'espère que cette petite visite dominicale vous a plu.

Très bonne semaine à toutes et à tous.

©Photos TheLadyandtheBlackCat non libres de droits