jeudi 27 octobre 2016

Des livres et des films pour la soirée d'Halloween #2

Sans titre

Bonjour, Bonjour,

J'espère que vous allez merveilleusement bien. En cette veille d'Halloween je vous propose une sélection de livres et de films pour celles et ceux qui n'ont pas franchement envie de se déguiser ou de partir à la chasse aux bonbecs en pleine nuit, mais qui préfèrent passer une petite soirée bien au chaud tout en restant dans le thème de la soirée-de-la-petite-flippette !!! Attention ça tâche !!!

     † Des livres qui font ... peur †

simetierrecouv51594077couv41940141

   - Stephen King - Simetierre.

"La famille Creed viennent emménager dans la petite ville de Ludlow, dans une grande maison ancienne. Louis fait la connaissance du vieux Jud Crandall, son voisin d'en face, qui lui montre le quartier et particulièrement un petit cimetière aux animaux avec sa pancarte mal orthographiée créé par les enfants de la ville. Un jour, le chat se fait écraser. Creed décide de l'enterrer avant que les enfants ne découvrent le désastre, et demande de l'aide à Jud. Pendant qu'ils enterrent le chat, le vieil homme lui raconte à demi-mots une légende qui court sur ce cimetière. Puis le chat revient. Vivant. Mais pas tout à fait le même. Et c'est alors qu'un nouveau drame surgit."

Stephen King, Simetierre, Le Livre de poche, 636 pages, 8€10.

Un halloween sans Stephen King ? ... nan, nan, nan ...

   - Franck Thilliez - La forêt des ombres.

"Paris, hiver 2006. Arthur Doffre, milliardaire énigmatique, est sur le point de réaliser un rêve vieux de vingt-cinq ans : ressusciter un tueur en série, le Bourreau 125, dans un livre. Un thriller que David Miller, embaumeur de profession et auteur d'un premier roman remarqué, a un mois pour écrire contre une forte somme d'argent. Reclus dans un chalet en pleine Forêt-Noire, accompagné de sa femme et de sa fille, de Doffre et de sa jeune compagne, David se met aussitôt au travail. Mais il est des fantômes que l'on ne doit pas rappeler, et la psychose saisit un à un tous les occupants de la ténébreuse demeure cernée par la neige..."

Franck Thilliez, La forêt des ombres, pocket, 365 pages, 7€40.

   - Josh Malerman - Bird Box.

"La plupart des gens n'ont pas voulu y croire, les incidents se passaient loin, sans témoins.
Depuis qu'ils sont nés, les enfants de Malorie n'ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l'abri du danger, sans nom, qui s'est abattu sur le monde. On dit qu'un coup d'oeil suffit pour perdre la raison, être pris d'une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger ses petits. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l'extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés. Arriveront-ils à bon port, guidés seulement par l'ouïe et l'instinct ?"

Josh Malerman, Bird Box, Le livre de poche, 384 pages, 7€30.

couv62641106 bm_CVT_Je-Suis-Ton-Ombre_1679

   - Mo Hayder - Fétiches.

"Des chuchotis dans les ténèbres. Une cavalcade étouffée dans les couloirs. Des gémissements. Les nuits sont rudes et effrayantes à l'établissemet psychiatrique haute sécurité de Beechway... Pour le personnel comme pour les patients. On murmure que le fantôme de « La Maude », la cruelle infirmière de tous leurs cauchemars, serait reparue. Hallucination collective ? Autosuggestion ? Lorsque des malades commencent à se mutiler et que des morts suspectes surviennent, l'infirmier en chef, AJ, décide d'alerter le commissaire Jack Caffery. La folie rôde, l'horreur est en marche et ne demande qu'à s'évader..."

Mo Hayder, Fétiches, Pocket, 512 pages, 8€.

   - Morgane Caussarieu - Je suis ton ombre.

"Dans un village du Sud ouest de la France, un jeune garçon vivant avec son père handicapé, seul, malheureux, névrosé, en échec scolaire, souffre douleur de ses camarades de classe, fait de son mieux pour survivre dans le désordre de sa vie.
Le jour ou il trouve un étrange carnet, dans une maison calcinée, peut être hantée, sa vie va basculer encore un peu plus dans l'horreur.
Fasciné par ce petit livre, il l'ouvre et sur la première page est inscrit " Si tu lis ces lignes, prie pour que je ne sois pas déjà mort sinon c'est toi qui mourra " Intrigué autant qu'effrayé, il continue sa lecture..."

Morgane Caussarieu, Je suis ton ombre, Mnemos, collection Helios, 352 pages, 10€90.

    ... Les films qui font peur ...

Parmi la très longue liste de films du genre (thriller, horreur, paranormal, etc.)  je vous ai concocté une petite sélection de cinq références principalement accès sur le paranormal (mes préférés), vous m'en direz des nouvelles ...

   - L'étrange cas Déborah Logan -

"Afin de filmer un documentaire pour sa thèse consacré à la maladie d'Alzheimer, Mia Medina et son équipe choisissent Deborah Logan, une ancienne standardiste atteinte d'Alzheimer qui est pris en charge par sa fille Sarah. Toutefois, des évènements se déroulent car Deborah se comporte étrangement et s'attaque à d'étranges rites. L'équipe et Sarah se demandent si la maladie est à l'origine de ses troubles, mais ne tardent pas à comprendre qu'un esprit démoniaque lié au passé de Deborah a pris possession de son corps afin d'achever son œuvre."

Un film qui change des films de possession habituels, puisqu'ici l'intrigue porte principalement sur la maladie de Déborah et non pas sur une énième maison hantée... Au fil du film tout bascule dans l'irrationnel, la frontière entre la maladie et la possession devient floue. Un film à voir également pour la prestation de Jill Larson, qui interprête le rôle de Déborah, et qui est totalement flippante et ce bien avant que sa maladie et les évènements paranormaux qui en découlent prennent le dessus ... Ce regard brrrrrr !!!

   - Au-delà des Murs -

Au-delà des murs est un téléfilm de trois épisodes diffusés sur Arte en septembre dernier. L'histoire est celle de Lisa, jeune orthophoniste, qui s’installe dans une maison en ville dont elle a mystérieusement hérité. Un soir elle entend des bruits étranges au travers des cloisons, elle décide d'arpenter les pièces et les couloirs labyrinthiques de cette maison à la recherche de ces bruits. En découvrant ce que la maison cache au plus profond de ses "entrailles" sa curiosité va vite laisser place à effroi . Ce téléfilm est au-delà de la réussite, c'est un cauchemar poétique proche de l'univers du film de Christophe Gans "Silent hill"...

    - The conjuring 2 - le cas Enfield.

Une nouvelle histoire d'épouvante issue des dossiers Warren, "basée sur des faits réels". Pour ce second volet, Ed et Lorraine Warren partent à Londres à la rencontre d'une mère élevant seule ses enfants dont la vie est perturbée par un esprit qui effraie leur quotidien en possédant la plus jeune des filles de la famille. Un second volet absolument efficace, terrifiant, traumatisant, brillant, bien meilleur à mon sens que le premier volet (qui était déjà de qualité).

   - The forest -

Sara Price est une jeune américaine qui a une soeur jumelle Jess, partie exercée au Japon. Un soir, Sara reçoit un coup de téléphone de la police japonaise lui indiquant que sa soeur est partie dans la forêt Aokigahara, réputée pour son nombre élevé de suicide et de légendes morbides, probablement pour mettre fin à ses jours. Refusant de croire les paroles du policier japonais, Sara décide de partir au Japon et de pénétrer dans la forêt interdite pour retrouver sa soeur.

à découvrir aussi en série: l'univers complètement barré d'Ash vs Evil Dead, l'énigmatique Stranger Things, ou le paranormal version American horror story 6 entre autre ...

En espérant que vous trouverez votre bonheur dans cette sélection. Si vous êtes encore en manque d'idées l'édition number one de cette rubrique est disponible ici.

Je vous souhaite une horrible soirée !!

Crédit photo couverture - The Lady and the Black Cat - octobre 2016


mardi 25 octobre 2016

Instants félins #3: Chapristea, le bar à chats toulousain.

Chapristea

Bonjour, Bonjour,

J'espère que vous allez merveilleusement bien. Aujourd'hui je vous emmène à la découverte du premier bar à chats toulousain, "Chapristea", qui a ouvert ses portes au mois de mai 2016. Un endroit calme, agréable et cosy où l'on déguste de délicieuses pâtisseries tout en caressant d'adorables félins.

01   02

C'est un lieu atypique où il n'est pas rare de rencontrer des passionné(e)s de chats qui entre deux gorgées de thé partagent des discussions ou des anecdotes sur leur matou respectif.  L'endroit est parfaitement aménagé pour le bien-être des petits félins (arbres à chat, jouets, lits douillet), mais aussi pour le bien-être des clients (fauteuil confortable, lumière tamisée, playlist agréable et de qualité).

03   05

On s'habitue vite à ce petit confort (je serais bien restée des heures) et il n 'est pas rare qu'un chat nous offre le privilège de sa visite avec un ronronnement ou une partie de jeux.

04

07

Gare aux assiettes !!

Le Chapristea est avant tout un salon de thé avec une carte qui propose un très grand choix de thés et de pâtisseries. De midi à 14h le Chapristea propose également des plats salés (salades et quiches), les assiettes sont plutôt bien garnies !!

10

Les chats proviennent essentiellement de l'association "L'école des chats libre de Toulouse" et sont pour certains possible à l'adoption.

08   09

06

Donc si vous voulez passer un chic et chouette moment avec d'adorables chats, sachez que Chapristea est ouvert du mardi au dimanche de 12h à 19h. Je vous conseille largement de réserver avant de venir car le concept attire beaucoup de monde.

Chapristea

4, rue Jules Chalandes

31000 Toulouse

Site Officiel

-Ronronnement vôtre -

ⒸCrédits photos The Lady and the Black Cat - octobre 2016

Posté par The Lady à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 19 octobre 2016

Wishlist Lecture: La liste de mes envies lectures #3

La liste de mes envies lectures

Bonjour, Bonjour,

J'espère que vous allez magnifiquement bien. L'automne est définitivement bien installé, c'est donc l'occasion de sortir le plaid pilou-pilou et un bon livre de circonstance. Après une petite visite dans ma librairie habituelle, je suis ressortie, accessoirement avec des livres, mais également avec une courte liste de quatre références littéraires qui viennent s'ajouter à ma déjà très fournie liste d'envie lecture. Je vous les présente donc afin de vous donner envie, à vous aussi, de plonger dans ses belles histoires ...

le mur invisible

Auteur: Marlen Haushofer

Editeur: Babel

Genre: Science fiction

Parution: 1992

Pages: 342

EAN: 9782868698322

Résumé:

Une catastrophe sans doute planétaire, mais dont l'origine chimique ou nucléaire restera indéfinie, va bouleverser l'existence d'une femme ordinaire. A la suite d'un concours de circonstances, elle se retrouve seule dans un chalet en pleine forêt autrichienne, séparée du reste du monde par un mur invisible au-delà duquel toute vie semble s'être pétrifiée durant la nuit. Le chalet est confortable, équipé de provisions et des objets de première nécessité. L'héroïne, tel un moderne Robinson, va organiser sa survie en compagnie de quelques animaux familiers. Mais ce qui aurait pu être un simple exercice de style sur un thème à la mode devient chez Marlen Haushofer une aventure bouleversante où le labeur, la solitude et la peur constituent les conditions de l'expérience humaine.

les multiples vies

Auteur: William Boyd

Editeur: Points

Genre: Roman contemporain

Parution: octobre 2015

Pages: 528

EAN: 9782757863565

Résumé:

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la très jeune Amory Clay se voit offrir par son oncle Greville un appareil photo et quelques conseils rudimentaires pour s’en servir. Elle ignore alors que c’est le déclencheur d’une passion qui façonnera irrévocablement sa vie future.
Un bref apprentissage dans un studio et des portraits de la bonne société laissent Amory sur sa faim. Sa quête de vie, d’amour et d’expression artistique l’emporte bientôt dans un parcours audacieux et trépidant, du Berlin interlope des années vingt au New York des années trente, de Londres secoué par les émeutes des Chemises noires à la France occupée et au théâtre des opérations militaires, où elle devient l’une des premières femmes photoreporters de guerre. Sa soif d’expériences entraîne Amory vers d’autres conflits, des amants, un mari, des enfants, tandis qu’elle continue à poursuivre ses rêves, à combattre ses démons.

eva

Auteur: Simon Liberati

Editeur: Le livre de poche

Genre: Roman contemporain

Parution: août 2016

Pages: 224

EAN: 9782253045298

Résumé:

Un soir de l'hiver 1979, quelque part dans Paris, j'ai croisé une femme de treize ans dont la réputation était alors "terrible".
Vingt-cinq ans plus tard, elle m'inspira mon premier roman sans que je ne sache plus rien d'elle qu'une photo de paparazzi. Bien plus tard encore, c'est elle qui me retrouva à un détour de ma vie où je m'étais égaré. C'est elle la petite fée surgie de l'arrière monde qui m'a sauvé du labyrinthe et redonné une dernière fois l'élan d'aimer. Par extraordinaire elle s'appelle Eva, ce livre est son éloge.

tristesse de la terre

Auteur: Eric Vuillard

Editeur: Babel

Genre: Roman historique

Parution: août 2014

Pages: 176

EAN: 9782330065584

Résumé:

« Alors, le rêve reprend. Des centaines de cavaliers galopent, soulevant des nuages de poussière. On a bien arrosé la piste avec de l'eau, mais on n'y peut rien, le soleil cogne. L'étonnement grandit, les cavaliers sont innombrables, on se demande combien peuvent tenir dans l'arène. C'est qu'elle fait cent mètres de long et cinquante de large ! Les spectateurs applaudissent et hurlent. La foule regarde passer ce simulacre d'un régiment américain, les yeux sortis du crâne. Les enfants poussent pour mieux voir. Le cœur bat. On va enfin connaître la vérité. »

On pense que le reality show est l'ultime avatar du spectacle de masse. Qu'on se détrompe. Il en est l'origine. Son créateur fut Buffalo Bill, le metteur en scène du fameux Wild West Show. Tristesse de la terre, d'une écriture acérée et rigoureusement inventive, raconte cette histoire.

Et vous quelles sont vos envies lecture du moment ?

Crédit photo couverture - The Lady and the Black Cat - octobre 2016

dimanche 16 octobre 2016

Point Lecture: Avant toi de Jojo Moyes.

IMG_20160906_155818

Bonjour, Bonjour,

J'espère que vous allez merveilleusement bien !! Je finis la semaine avec une petite chronique littéraire en vous parlant du Best Seller "controversé" de Jojo Moyes "Avant toi" adapté au cinéma cette année (sortie en juin 2016 si ma mémoire de poisson rouge dit vrai).

          - Résumé -

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l'Angleterre dont elle n'est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chomâge, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l'accueil glacial qu'il lui réserve Lou va découvrir en lui un jeune jomme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l'accident qui l'a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n'a que quelques mois pour lui faire changer d'avis.

          - Ce que j'en pense -

Oulala oui je vous vois venir à des kilomètres ... mais on a déjà vu ça !!!  ça ressemble à Intouchables !!, et vous n'avez pas complètement tord ... j'irais même jusqu'à dire qu'il y a aussi quelques similitudes avec le roman de Cecelia Ahern (déjà évoqué ici). Oui ... mais voilà, au-delà de ces ressemblances Jojo Moyes soulève un débat, celui du droit à mourir. Sur fond d'histoire d'amour naissante et quelque peu compliquée, l'auteur met en scène deux êtres que tout oppose mais que le handicap va réunir. Lou Clark est ingénue, maladroite, tout droit sortie du pays des bisounours, elle en est presque pénible. Fofolle avec ses tenues extravagantes et parfois pas toujours assorties, elle n'a jamais quitté sa région, ni même sa ville, et se contente bien de sa petite vie tranquille sans voir plus loin que le bout de son nez. Alors forcément lorsqu'elle rencontre Will Traynor, ancien golden boy et grand voyageur, devenu tétraplégique suite à un accident de la route, qui en veut à la terre entière et à la vie de ce qui lui arrive, le choc est assez rude pour elle. Will veut tout simplement en finir, il ne supporte plus les soins quotidiens que lui prodigue son assistant Nathan, il vit dans le souvenir de sa vie passé et refuse d'être un poids pour sa famille. Lou se retrouve alors plongée dans un univers qu'elle ne connait pas et à exercer un travail qu'elle ne maitrise pas. Mais lorsqu'elle va apprendre, au détour d'une conversation, que Will se donne encore six mois à vivre, elle va tout faire pour le faire changer d'avis. Elle se sent investie d'une nouvelle mission et se découvre alors capable de beaucoup plus de choses qu'elle ne l'imaginait.

Si c'est ce qu'il désire vraiment alors fais lui terminer sa vie de manière splendide.

Katrina Clark

Parce qu'en aidant Will, Lou va repousser ses limites et faire preuves d'audace. En la sortant de sa zone de confort Will lui demande de faire ce qu'il n'est plus en mesure de faire pour lui-même: se sentir vivant !!

Ce roman pose de vraies questions sur l'importance du droit à choisir, à choisir de vivre ou de mourir. L'énergie dépensée par Lou pour sauver Will de sa décision en est le témoignage. Au cours de la lecture l'initiative de Will va venir s'entrechoquer avec les propos d'autres personnages comme ce forum de soutien que Lou consulte régulièrement sur internet pour trouver l'appui nécessaire à sa mission. Ce forum est composé d'handicapés qui veulent vivre pleinement leur vie et ce malgré leur handicap. Ou encore l'opinion de la mère de Lou qui se montre totalement opposée à l'euthanasie et qui ne mache pas ses mots sur la question. Par ses personnages l'auteur ne prend jamais partie mais essaie juste d'exposer plusieurs points de vue, car comment pouvons nous juger, au final, une décision aussi radicale.

          -  Et le film dans tout ça ? -

(J'ai lu le livre en premier ... Forcément la bonne idée !!) Un scénario supervisé par Jojo Moyes (herself) un casting de foufou, les fans de Games of throne auront reconnu Emilia Clarke (Lou clark) et Charles Dance (le père de Will) ce qui au final ne suffit pas pour donner un peu d'éclat à ce film amputé d'éléments complètement indispensable à la profondeur des personnages voir à l'histoire (le personnage de la soeur de Will n'existe plus ainsi que le forum de soutien et j'en passe ...) Bref une belle petite histoire d'amour certes mais si on la compare à celle du récit elle manque de saveur. Point positif tout de même, l'interprétation d'Emilia Clarke (géniale, elle sauve le film !!) qui reste fidèle par son jeu et ses mimiques au trait d'humour de son personnage et que j'avais tant apprécié durant ma lecture... ah la la l'exercice difficile de l'adaptation cinématographique :s !!

 Auteur: Jojo Moyes

Editeur: Éditions Milady

Genre: Romance

Parution: 21 mars 2014

Pages: 520

EAN: 9782811215576

Crédit photo - The Lady and the Black Cat - octobre 2016

Posté par The Lady à 19:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 10 octobre 2016

Les choix littéraires de Monsieur Chat...

Les choix littéraires de Monsieur Chat

Bonjour, Bonjour,

J'espère que vous allez magnifiquement bien !!! En ce début de semaine Monsieur Chat est à l'honneur puisque je vais vous parler d'une petite sélection de lectures entièrement dédiées à nos précieuses panthères de salon. Une wishlist féline de cinq références littéraires avec résumé à l'appui.

demain-les-chats

Auteur: Bernard Werber

Editeur: Albin Michel

Genre: Science fiction

Parution: 28 septembre 2016

Pages: 320

EAN: 9782226392053

Résumé:

"A Montmartre vivent deux chats extraordinaires. Bastet, la narratrice qui souhaite mieux communiquer et comprendre les humains. Pythagore, chat de laboratoire qui a au sommet de son crâne une prise USB qui lui permet de se brancher sur Internet. Les deux chats vont se rencontrer, se comprendre s’aimer alors qu’autour d’eux le monde des humains ne cesse de se compliquer. A la violence des hommes Bastet veut opposer la spiritualité des chats. Mais pour Pythagore il est peut être déjà trop tard et les chats doivent se préparer à prendre la relève de la civilisation humaine."

9782743636449

Auteur: Florence Burgat

Editeur: Rivages

Genre: Philosophie

Parution: 25 mai 2016

Pages: 112

EAN: 9782743636449

Résumé:

"Mais qui est-il réellement, cet être qui partage ma vie ? Ce livre explore la vie commune avec un être, le chat, qui nous demeure pourtant inconnu, dont on se demande souvent : comment pense-t-il ? Il est composé de six brefs chapitres, portant chacun sur un thème (la vie en commun avec le chat, les rituels du chat, la communication, l'amitié, l'amour et la cruauté du jeu avec la souris), introduit par une citation choisie de grand auteur. Florence Burgat y mêle des réflexions théoriques, non doctorales, à des séquences vécues qui feront écho avec l'expérience de tous."

712Q8r2axNL

Auteur: Mayumi Inaba

Editeur: Picquier poche

Genre: Contemporain

Parution: 8 janvier 2016

Pages: 200

EAN: 9782809711400

Résumé:

"Tout a commencé avec la rencontre d’un chaton égaré. Une boule de poils vaporeuse accrochée de toutes ses griffes au grillage d’un jardin. Une chatte friande de sardines et de bonite aigre-douce, qui va s’introduire dans la vie de cette habitante de Tokyo pour très longtemps. Mî va partager avec elle quatre-vingts saisons, la rendre sensible à l’odeur du vent, aux signes de la nature, à la température de la lumière, et accompagner chacune des transformations de sa vie. Car ce roman étoilé de poèmes est aussi celui d’une femme traversée par la soif d’écrire, qui tous les soirs égrenait sur le papier des choses qui apparaissaient, ou disparaissaient, les yeux posés sur Mî blottie à ses côtés. La malicieuse chatte va se transformer, avec la vieillesse, en une belle endormie, et sa maîtresse, presque sans s’en apercevoir, va devenir écrivain."

51y6X7w3GnL

Auteur: Eduardo Jauregui

Editeur: Presses de la Cité

Genre: Philosophie

Parution: 19 mai 2016

Pages: 348

EAN: 9782258135031

Résumé:

"Chaque matin, Sara se réveille avec la nausée. Enceinte ? Impossible, cela fait bien trop longtemps que son compagnon ne l'a pas approchée. Surmenée ? Plus probable. D'ailleurs, le matin même où elle doit présenter un dossier important au travail, elle se met à avoir des hallucinations : Sybille, un drôle de chat abyssin, vient frapper à sa fenêtre et lui parle. Et pas pour dire n'importe quoi ! L'animal lui pose des questions étonnamment sensées : est-elle vraiment heureuse ? Qu'attend-elle de la vie ? La psychatnalyse commence ! Par le biais de Sybille, l'auteur, spécialiste en psychologie positive, transmet au lecteur les outils qui lui permettront, à son tour, de mettre au repos un esprit trop souvent en ébullition : faire le vide en se basant sur son propre souffle, retrouver une attention au monde et à soi, entraîner son esprit pour qu'il ne soit plus dominé par les pensées négatives, apprendre à se concentrer sur le moment présent, sur ce qu'on possède et non ce qui nous manque, pour ne plus subir mais devenir acteur de sa propre vie. Une vie pleine et heureuse."

51zWPSsRwUL

Auteur: Sébastien Perez & Benjamin Lacombre

Editeur: Margot

Genre: Album/Bd

Parution: 23 octobre 2015

Pages: 80

EAN: 9782954115788

Résumé:

"Le chat... Quel animal mystérieux que celui-là ?
Vous êtes-vous déjà demandé quelles pensées secrètes fleurissent derrière leurs yeux envoûtants ? Quelles idées farfelues leur passent par la tête ? Ou bien s'ils vivent des aventures extraordinaires lorsque vous avez le dos tourné ? Eux seuls le savent mais voici imaginées ici pour vous quinze facétieuses histoires de chats."

Une petite sélection de livres pour commencer cette nouvelle semaine en lecture.

- Ronronnement vôtre -


dimanche 2 octobre 2016

En ce moment sur Instagram j'aime ...

COUV favoris instagram

Bonjour, Bonjour,

J'espère que vous allez merveilleusement bien !!! En cet automne qui débute je vous ai concocté une petite sélection de mes instagrams favoris du moment, et vu que j'y passe énormément de temps c'est dire si j'en vois de belles choses... Pour des raisons de droits d'auteurs, et comme j'ai pas envie de me faire taper sur les doigts, je vous ai simplement mis des liens vers les comptes en question, histoire aussi d'attiser un peu votre curiosité...

... Bref je vous laisse admirer tout ça, vous m'en direz des nouvelles ...

          - Helena Moore -

J'aime tout particulièrement sa galerie pour son côté romantique, cosy et mélancolique ...

Helena Moore (@helena.moore) * Instagram photos and videos

Life and style of an artist in Michigan * iPhone 6 * Helena5150@gmail.com

https://www.instagram.com

          - Hannes Becker -

Ce photographe allemand a une galerie absolument grandiose. Principalement composées de paysages montagneux ses photos nous invitent au voyage et à l'évasion.

Hannes Becker (@hannes_becker) * Instagram photos and videos

Photographer @germanroamers Hessen, Germany hello@hannesbecker.com

https://www.instagram.com

          - Simpelweg -

Un instagram composé de petites choses simples, avec principalement des paysages brumeux du matin et de belles macros. Très poétique !

          -Cjjonesy -

Chris Jones c'est lancé un pari fou de faire le tour de l'Asie en vélo. Inde, Laos, Thailande, Malaisie, son instagram est le reflet de son incroyable et magnifique périple.

Chris Jones (@cjjonesy) * Instagram photos and videos

Designer & Photographer Currently cycling 10,000 miles across Asia 🚴💨🌏📸 ⬇️ Latest from Singapore ⬇️

https://www.instagram.com

          - Les chroniques du Roi Carotte -

Je termine par un instagram "littéraire et culturel". Intérieurs de bibliothèques ou de librairies, mise en avant remarquable des livres, lectures en cours, d'abord intriguée par le nom du compte je suis devenue complètement fan de cet instagram tenu par un passionné de littérature.

Les Chroniques du Roi Carotte (@leschroniquesduroicarotte) * Instagram photos and videos

Blog littéraire & culturel. Littératures atypiques. Arpenteur des proses et des vers. All photos are mine contactroicarotte@gmail.com

https://www.instagram.com


J'espère que cette sélection vous a plu.

Pendant que j'y suis j'en profite pour vous dire que vous pouvez me suivre ici aussi ...

Allez bonne fin de week-end ...

Tschüss ...

ⒸCrédits photos The Lady and the Black Cat - octobre 2016

Posté par The Lady à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 28 août 2016

Point lecture: Tombée du Ciel de Cecelia Ahern.

tombée du ciel 02

 Bonjour, Bonjour,

J'espère que vous allez magnifiquement bien ! Aujourd'hui on parle lecture avec un des succès de la romancière irlandaise Cecelia Ahern, Tombée du Ciel, a qui l'on doit également le succès littéraire et cinématographique P.S: I love you.

Peut-on redonner foi en la vie à une personne désespérée qui s'apprête à sauter d'un pont? C'est la délicate mission que s'est donnée Christine l'héroine de notre histoire du jour.

Christine est une coach en recrutement, elle aide des personnes en difficulté à surmonter leur peur et à retrouver du travail. Grande lectrice et fan de livres de développement personnel elle base ses conseils et ses réflexions sur la vie à partir de ces ouvrages. Côté privé, elle est à un tournant de sa vie. Elle réalise qu'elle a épousé un homme qui ne lui correspond plus et décide de le quitter. Elle fait table rase de ce qu'elle a vécu jusqu'ici dans le but de mieux se retrouver.

Un soir, sur le Ha'Penny Bridge à Dublin, elle croise Adam prêt à en finir, il tente de sauter du pont par dépit amoureux. Sa fiancée le trompe, son beau conte de fée s'écroule, sa vie est en train de prendre un tournant qu'il n'est pas encore prêt à admettre. Christine lui propose alors de l'aider. Elle se donne quinze jours pour lui redonner goût à la vie. Au-delà de cette limite, Adam pourra choisir de continuer sa vie ou d'y mettre fin.

"La vie est une succession de moments qui ne cessent de changer, comme les pensées.Parfois ça va, parfois ça ne va pas. Même si c'est dans la nature humaine de ruminer, il ne faut pas se laisser envahir par une pensée négative, parce que les pensées sont comme des invités, ou des amies des bons jours. Sitôt arrivées, certaines peuvent s'évaporer, et même celles que l'on rumine longtemps peuvent disparaître en un instant (...)"

L'histoire commence par un évènement tragique, un fait de société, le suicide, qui aurait pu conduire l'auteur à orienter son discours dans le pathos et la noirceur. Au contraire, Cecelia Ahern nous offre une histoire pleine d'espoir où deux êtres décident de partir ensemble à la quête du bonheur. L'une veut prendre sa vie en main au risque de perdre beaucoup (son mariage, son emploi). L'autre, confronté aux épreuves de la vie, est forcé de faire le deuil de son passé. Deux êtres qui se complètent et qui s'aident finalement mutuellement.

On découvre aussi la tendresse de l'auteur envers ses personnages. Elle leur fait vivre de véritables moments de confidences, de complicités, de petits bonheurs perdus. Le roman se "déguste" avec beaucoup de fluidité et d'humour. Il a également cette particularité où chaque chapitre commence par le titre d'un livre de développement personnel qui rappelle la passion sans égal de Christine pour ce genre de littérature.

Tombée du Ciel est un très joli roman, une chouette histoire positive, qui nous envoie du rêve, c'est le genre d'histoire qui n'arrive que dans les films mais en laquelle on a envie de croire. Un roman qui nous rappelle que finalement peu importe nos problèmes, tout fini par se résoudre.

 

Titre: Tombée du ciel

Auteur: Cecelia Ahern.

Editeur: Editions J'ai Lu.

Pages: 448 p.

Prix: 7€60.

ISBN: 978-2-290-10461-3

Crédit photo - The Lady and the Black Cat - août 2016

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par The Lady à 23:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 8 août 2016

Déménager avec son chat !

déménager avec son chat

Bonjour, Bonjour,

J'espère que vous allez merveilleusement bien. Je démarre cette nouvelle semaine avec un instant félin un peu particulier puisque je vais vous parler de chat et de déménagement. Et oui, comment s'organiser lorsque l'on déménage avec un chat d'appartement, sous entendu un chat QUI NE SORT PAS, ça ne s'improvise pas, il faut un peu d'organisation. Allez je vous dit tout...

Qui n'a jamais connu la joie des cartons à monter, à remplir, à étiqueter, les objets fragiles et le papier bulle, le gros scotch marron et les meubles à démonter, ça vous parle ? Ajoutez à tout ça un chat curieux qui prend vos cartons bien remplis pour un Disneyland géant, des portes et des fenêtres susceptibles de s'ouvrir à tout va et là ça devient vite compliqué.

En l'espace de six mois j'ai déménagé deux fois, n'allez pas croire que j'ai la bougeotte, mais pour des raisons personnelles il a fallu faire quelques changements d'habitat pour quelques mois. Tout cela bien entendu avec Monsieur Chat.

Le premier déménagement a été plutôt facile puisque ma nouvelle demeure "provisoire" se situait à seulement cinq minutes de trajet en voiture de mon ancienne habitation, et que Monsieur Chat connaissait déjà les lieux (retour au bercail chez les parents), il avait déjà ses repères et ses "odeurs".

En revanche six mois plus tard le second déménagement s'est annoncé un peu plus délicat. En effet, pour retrouver l'homme et papa de Monsieur Chat il a fallu emmener tout notre petit univers à plus de 500 bornes de notre domicile. Ce qui signifie préparer un déménagement sur une longue distance mais aussi appréhender un trajet de 6h avec un chat qui n'a pas du tout l'habitude de rester enfermé dans une caisse de transport à attendre tranquillement que ça se passe. Allez lui expliquez, vous, qu'il allait sortir de sa zone de confort !!

Alors pour éviter que Monsieur chat ne soit totalement désorienté j'ai du trouver quelques solutions.

          ~ Quelques jours avant le grand départ ~

   La caisse de transport

10 jours avant le grand départ, je commence déjà à le préparer "psychologiquement". Je place dans la pièce principale (salon ou vestibule) sa caisse de transport dans laquelle je mets quelqu'uns de ses jouets, quelques serviettes éponges, et deux ou trois gouttes d'herbes à chat en spray parce que je sais que ça marche très bien sur lui. Le but est qu'il se dirige vers sa maison de transport et qu'il s'y habitue.

caisse de transport

Caisse de transport "Skudo" (pour chien et/ou chat)

48x51x68 cm - 65€

   Une visite chez le véto

Pour partir tranquille, et puisque ces rappels de vaccins approchent à grands pas, je préfère l'emmener chez le vétérinaire à peu près une semaine avant le jour J. Et j'ai bien fait, les vaccins l'ont fatigué, la chaleur n'aidant pas non plus, il a repris du poil de la bête au bout de deux jours, mais au moins le jour du départ il était en pleine forme !!

          ~ Durant le déménagement ~

   Canaliser son chat dans une pièce de la maison

La mise en camion s'est faite la veille du départ. Pour éviter d'avoir Monsieur Chat dans les pattes, et surtout pour éviter qu'il ne sorte, je l'ai enfermé dans une pièce déjà déménagée au préalable, avec sa litière, quelques jouets (oui il en a beaucoup !!), sa gamelle remplie et de l'eau, afin qu'il trouve le temps un peu moins long et qu'il est tout sous la patte.

   Prévenir ses proches

Tenir à l'écart son chat c'est bien mais il faut aussi penser à prévenir les proches venus aider qu'une pièce est "momentanément" indisponible durant le déménagement. Si tout le monde n'est pas au courant un post-it sur la dite porte marche très bien aussi !!

          ~ Le jour du départ ~

Nous avons choisi de partir le matin, vers 7h, car voyager en pleine chaleur c'est déjà pas terrible pour nous alors imaginez pour un animal.

   Prévoir le "au cas ou"

Avant de mettre Monsieur Chat dans sa maison de transport je m'assure d'avoir bien placé des serviettes éponges à l'intérieur de sa caisse, pour éviter les incidents d'urine ou autre (j'en ai d'ailleurs de rechange pas loin de moi dans la voiture). J'ai eu la chance qu'il fasse tout avant de partir (Ouf ...). De même pour éviter qu'il ne vomisse pas de nourriture avant le départ, son dernier repas a donc eu lieu l'aveil au soir.

J'ai aussi prévu de quoi le faire boire et manger durant les pauses, mais ça n'a servi à rien. Le stress du voyage l'a empêché d'avaler quoi que ce soit.

   Prévoir la chaleur

Une fois Monsieur Chat dans la voiture, et même si les températures au levé du jour étaient raisonnable j'ai préféré mettre un linge humidifié sur sa maison de transport afin de rafraîchir un peu l'atmosphère de sa caisse. J'ai aussi privilégié la clim' à basse ventilation plutôt que d'ouvrir les fenêtres (trop de courants d'air et de bruits). J'ai bien attaché sa caisse de transport avec la ceinture de sécurité et en voiture Simone !

   Les sprays

J'avoue j'ai voulu essayer les sprays "qui aide à contrôler les manifestations de stress liés au transport" de chez Feliway entre autre. Honnêtement j'ai quelques doutes sur le fonctionnement de ces produits. Monsieur Chat est d'une nature assez facile et tranquille, mais il a manifesté quelques signes de stress durant tout le voyage (regards inquiets, miaulements en mode "pas content") bref il était loin d'être "détendu" ... Seul le spray d'herbes à chat de chez Zolux semble fonctionner sur lui.

produits

Felliway Spray - apaisement lors du transport (20ml - 14€).

Zolux -Spray attractif à l'herbe à chat (30ml - 5€45).

Voilà une semaine que nous sommes installés et ce, je l'espère, pour une durée plus longue. Monsieur Chat semble s'être remis de ses aventures et à vite pris ses habitudes. J'espère que ce billet vous a plu, n'hésitez pas à partager vos expériences et vos conseils dans les commentaires, c'est toujours utile !!

Bonne semaine !!

- Crédit photo: TheLadyandtheBlackCat / Août 2016 -

Enregistrer

lundi 25 juillet 2016

Point Lecture: California Dreamin' de Pénélope Bagieu.

california dreamin

Bonjour, Bonjour,

J'espère que vous allez merveilleusement bien malgré cette chaleur (complètement) écrasante !! Aujourd'hui c'est détente avec un point lecture consacré au dernier roman graphique de Pénélope Bagieu, California Dreamin', publié chez Gallimard Jeunesse... Vous allez voir c'est drôlement chouette !!

Je ne suis pas "cliente" de BD habituellement, à mon grand tort ... oui je sais ... c'est un univers littéraire que je connais assez mal. En revanche le style et la plume de Pénélope Bagieu je les connais bien grâce à son blog et aussi à ses précédentes BD (Joséphine, La page blanche, Cadavre exquis ...). Alors lorsque Pénélope décide de parler musique et plus précisément d'un groupe mythique que j'affectionne particulièrement, là ma curiosité est à son paroxysme.

... California Dreamin' ... On such a winter's day ...

California Dreamin' relate la jeunesse et l'ascension d'Ellen Cohen, alias "Mama" Cass Eliott, l'une des chanteuses du groupe Mamas and Papas. Née en 1941 à Baltimore, issue d'une famille juive, Ellen sait déjà toute petite ce qu'elle veut faire de sa vie. Elle sera chanteuse, et non pas vendeuse de bagel au pastrami comme l'ont prévu ses parents. Son père, fan d'opéra va la convertir au chant, et de la voix, Ellen en a beaucoup !! Seulement voilà, Ellen est boulimique, ce trouble alimentaire apparaît très jeune, à la naissance de sa petite soeur, elle se sent délaissée, abandonnée, elle vit très mal cette nouvelle venue. En quelques années elle prend beaucoup de poids et comme à l'époque l'embonpoint n'est pas "socialement" correct, ses parents décident de la gaver de médocs "coupe-faim" pour l'aider à maîtriser sa ligne. C'est un premier pas vers sa dépendance aux drogues.

... Je serais la grosse la plus célèbre du monde ...

A 19 ans elle plaque tout et décide de tenter sa chance en tant que chanteuse. Elle est sollicitée pour sa voix, mais son poids semble être un frein à sa carrière. Les producteurs lui demande de maigrir, ce qu'elle refuse catégoriquement, elle se sent humiliée mais n'oublie pas pour autant ses rêves de gloire. Son physique, elle l'assume, son poids, elle s'en moque. Mama Cass est une passionnée, elle tombe facilement amoureuse, vis constamment dans la séduction et par conséquent ne s'entend pas bien avec les autres femmes (ce qui caractérisera l'ambiance électrique au sein des Mamas and Papas).

Ellen tombe folle amoureuse de Denny Doherty, le fondateur du groupe, et c'est loin d'être réciproque. A l'origine, les Mamas and Papas sont composés de trois membres, deux hommes et une femme (Denny Doherty, John et Michelle Phillips). Ellen va complètement s'incruster au sein du groupe. Elle s'impose sur le titre California Dreamin' en proposant la seconde voix qui répète chaque strophe. Elle n'en a pas encore conscience mais elle offre une nouvelle dimension à la chanson. Pénélope Bagieu met très bien en scène ce passage de l'histoire du groupe. Le tube mythique que l'on entend encore aujourd'hui partout dans le monde vient de prendre forme.

Au-delà de son histoire, California Dreamin' est le résultat d'un défi graphique que Pénélope Bagieu s'est lancée à elle-même. Habituellement l'auteur utilise une palette graphique pour la réalisation de ses livres. Ici, elle a entièrement illustrée son propos au crayon à papier. Le défi est multiple. Le droit à l'erreur est minime, le crayon de bois laisse des traces, est beaucoup moins précis, se fixe moins bien sur le papier (elle aurait utilisé de la laque pour la fixation du trait)... En bref la réalisation est complexe et plus longue également (deux ans de préparation et de travail). Seule la couverture est en couleur, elle se déplie pour laisser apparaître dans toute sa dimension le Greenwich Village des années 60 à New York, lieu emblématique de cette époque où bon nombre de groupe de folk et de rock ont fait leur premiers pas.

C'est encore une très jolie réussite de Pénélope. Si vous aimez son style, ses BDs, la musique alors California Dreamin' est fait pour vous.

Titre: California Dreamin'

Auteur: Pénélope Bagieu.

Editeur: Gallimard.

Collection: Gallimard Jeunesse

Pages: 280 p.

Prix: 24€.

ISBN: 978-2070657582

et pour ce faire plaisir, un p'tit tube ...

Posté par The Lady à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 12 juin 2016

Point Lecture: IRL d'Agnès Marot.

DSCN4626

Bonjour, bonjour,

J'espère que vous allez merveilleusement bien. Aujourd'hui on parle lecture avec le cinquième roman d'Agnès Marot, IRL, publié aux éditions Gulfstream. C'est parti !!

          - Quatrième de couverture -

"Je m'appelle Chloé Blanche et j'ai grandi à Life City. Comme tous ses habitants, j'ignorais que nous étions filmés en permanence. J'ignorais que nous étions un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. J'ignorais que nous étions les personnages de Play Your Life, l'émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. J'ignorais surtout à quel point nous étions manipulés (...)."

          - Ce que j'en pense -

Au commencement nous découvrons Chloé, une adolescente tout a fait ordinaire avec ses habitudes et ses problèmes existentiels. Son véritable souhait: conquérir le garçon dont elle est secrètement amoureuse, Hilmi, le beau "Prince Charmant" à la peau caramel. Malheureusement son souhait est voué à l'échec et ce qu'elle considère tout d'abord comme un rejet se révèle être de la manipulation. Chloé et les personnes qui l'entourent ne tiennent pas les rênes de leur propre vie. Elles sont en réalité des intelligences artificielles qui évoluent au sein même d'un jeu vidéo retransmis en ligne par des centaines de caméras qui les scrutent H-24. Une sorte de jeux vidéo - télé réalité. Chaque personnage est dirigé par un joueur et c'est justement le joueur qui dirige Chloé qui va tenter de lui faire prendre conscience de la vérité.

IRL offre une critique intelligente de notre société actuelle. Jeux de simulation, réseaux sociaux, télé-réalité, jeux vidéos, nous sommes constamment ultra-connectés et ce, pour certains, afin d'échapper à un quotidien un peu morose. Au cours des nombreux chapitres plusieurs thématiques sont ainsi développées: notre rapport à la réalité, à la fiction, notre rapport à la vie privée (peut-elle l'être encore ?), le regard des autres, la manipulation et la surveillance au travers des nouvelles technologies, le monde et ses apparences... Big Brother is watching you !!

"Life City n'est pas la ville que tu penses connaître (...).

C'est une société qui a été imaginée pour permettre aux gens de la vie réelle,

 de se divertir."

C'est aussi un roman aux multiples références, d'ailleurs l'auteur ne s'en cache pas et les explique en fin d'ouvrage. Des Sims, Second Life, en passant par The Truman Show avec Jim Carrey, ou encore 1984 d'Orwell, pour ne citer que celles-ci (au passage merci à Agnès Marot de m'avoir fait redécouvrir Fahrenheit 451 !!). Je serais même tenté d'en ajouter une, parmi tant d'autres, avec le titre de Jamiroquaï Virtual Insanity (Folies virtuelles) (1997) où l'interprête évoque ces nouvelles technologies qui nous bouffent petit à petit.

"Futures made of virtual insanity now

Always seem to, be govern'd by this love we have

For useless, twisting, our new technology

Oh, now there is no sound - for we all live underground"
IRL est un roman très bien écrit, à la plume fluide. Cependant il m'a fallu du temps pour m'habituer au découpage temporel puisque l'on suit deux époques (soit deux narrations en parallèles, l'avant et l'après "réveil" de l'héroïne). En revanche je n'ai absolument pas aimé le côté romantico-tragique de Chloé qu'elle se découvre en tombant amoureuse d'Hilmi. Fort heureusement cela ne concerne qu'un bref passage du roman.
 
          - En Conclusion -
IRL est un roman à l'intrigue complexe, entre réalité et fiction, il soulève des questions, fait réfléchir. On suit également l'évolution d'une Intelligence artificielle extrêmement "humaine" qui se découvre combattante, rebelle, qui se découvre un but, des idéaux.
Au-delà du contenu du livre c'est une édition extrêmement soignée et coloré, et je ne dis pas non à ce genre d'ouvrage !!
Bonne lecture.

Titre: IRL

Auteur: Agnès Marot.

Editeur: GulfStream.

Collection: Electrogène

Pages: 445 p.

Prix: 18€.

ISBN: 978-2-35488-415-4

Enregistrer

Posté par The Lady à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,