territoires

Bonjour, bonjour,

C'est un point lecture "choc" que je vous propose aujourd'hui consacré au second roman d'Olivier Norek: Territoires.

Olivier Norek est lieutenant de police au SDPJ 93 (Service départemental de la Police judiciaire de Seine-Saint-Denis) depuis quinze ans. Dans Territoires il met en scène les mésaventures du Capitaine Victor Coste et de son équipe.

         |Résumé|

A Malceny, dans le 93, on est habitués aux règlements de comptes. Mais un nouveau prédateur est arrivé en ville et, en quelques jours, les trois plus gros caïds du territoire sont exécutés. Le capitaine Coste et son équipe vont devoir agir vite, car leur nouvel ennemi s'implante comme un virus dans cette ville laissée à l'abandon, qui n'attend qu'un gramme de poudre pour exploser. Une ville où chacun a dû s'adapter pour survivre: des milices occultes surentraînées, des petits retraités dont on devrait se méfier, d'inquiétants criminels de 12 ans, des politiciens aveugles mais consentants, des braqueurs audacieux, des émeutiers que l'Etat contrôle à distance de drone. Et pendant ce temps, doucement, brûle la ville.

          |Ce que j'en pense|

Beaucoup, beaucoup de personnages interviennent et participent à ce chaos: Un chef de bande complètement psychopathe âgé seulement de douze ans, une maire aux méthodes peu scrupuleuses et dangereuses prête à tout pour se faire réélire, des retraités arrondissant leurs fins de mois en planquant de la came dans leurs armoires, des hommes de mains recrutés dans un club de boxe au-delà de tout soupçons. Vous rajoutez à cela des pains de cocaïne et de shit, des valises remplies de billets, des pots de vins, et une cité, emprunt à une guerre de territoire, au bord de l'implosion. Le décor est planté. 

Cette histoire politico-judiciaire ne m'a pas laissé de marbre. Ma lecture a été plusieurs fois perturbée par le réalisme employé par l'auteur. J'ai eu le sentiment d'être plongée au coeur même d'un documentaire, parfois trash, violent (âmes sensibles s'abstenir). Il est évident qu'Olivier Norek maîtrise parfaitement son sujet, et qu'il a certainement fait appel à ce qu'il a vécu sur le terrain. C'est fort, parfois angoissant et terrifiant (je pense notamment aux méthodes d'intimidation employée par le jeune Bibz...). Pour appuyer un peu plus son discours l'auteur n'hésite pas à nous rappeler quelques faits d'actualités, notamment les émeutes de Clichy-sous-bois de 2005 qui avaient enflammé peu à peu les banlieues françaises. Même le cas Léonarda apparaît très succinctement entre deux paragraphes.

On est projeté au coeur même d'une cité en pleine ébullition, au coeur même d'un conflit qui nous échappe, dans le quotidien des caïds mais aussi des flics qui essaient de concilier travail et vie personnelle. Tout cela sur fond d'enquête policière.

Je ne suis pas sortie indemne de ma lecture. Entre adrénaline, violence, plongée au coeur même de cette cité qui s'embrase, j'ai eu peur, comme si les flammes pouvaient moi aussi m'atteindre. On a beau être juste "spectateur" de la scène on arrive presque à toucher ses personnages, surtout en pleines émeutes, on est aveuglés parce qu'il se déroule sous nos yeux et presque sourds aux bruits des grenades lacrymo...

Une immersion très sombre au coeur même d'une cité imaginée par l'auteur mais aussi au coeur même du système. S'il y a au moins 50% de chances que les évènements soient réels alors c'est terrifiant ...

-Bonne Lecture-

Titre: Territoires

Auteur: Olivier Norek.

Editeur: Pocket.

Pages: 375 p.

Prix: 7€40.

ISBN: 978-2-266-252-782

crédit photo: TheLadyandtheBlackCat.